Théâtre pour enfant / famille

Welcome | Patrice Thibaud

| Théâtre | Spectacle pour enfant / famille | Humour

Dès 10 ans

Mise en scène Patrice Thibaud et Jean-Michel Guérin
Avec Patrice Thibaud, Fran Espinosa, Philippe Leygnac, Olivier Saladin, Lydie Alberto, Marianne Bourg…

Welcome, une pièce de Patrice Thibaud à découvrir en famille à Château Rouge à Annemasse le 5 octobre 2018.

Voilà quelques années déjà que Château Rouge donne rendez-vous à son public avec Patrice Thibaud et son univers inspiré de Tati, Chaplin ou encore Louis de Funès. Entre musique, théâtre et danse, ses spectacles sont totalement atypiques mais tellement drôles.

"Qu’évoque pour nous aujourd’hui nous le mot paradis?
Séjour des âmes justes après la mort, image idyllique d’une plage de sable fin bordée de cocotiers, hôtel all inclusive pour un séjour enchanteur, pays permettant des placements d’argent hors de tout contrôle, prises de stupéfiant pour rejoindre un éden de bien être, résidences sécurisées coupées du monde et de la réalité mais tellement rassurantes pour personnes âgées, etc…
Nous rêvons tous, à un moment ou à un autre, d’un lieu, d’un moment, d’un état où nous serions totalement dépouillés de toute inhibition et sans entrave. D’un instant, d’une période, d’une éternité où nous pourrions accomplir et assouvir tous nos désirs.
La scène sera le lieu de tous ces désirs et de ces rêves mais sans doute aussi celui de toutes les désillusions. Comment arriver à harmoniser et faire cohabiter l’extase de chacun sans déranger celui de l’autre?
Notre recherche et notre espoir de sérénité totale et de bonheur absolu ne sont-ils pas voués à un échec certain? Cherchons-nous au bon endroit?

On ne pourra parler du paradis, quel qu’il soit, sans évoquer la mort. La mort qui pour certains, troque tout bonheur terrestre pour du néant et pour d’autres au contraire est l’assurance d’une délivrance et d’un bonheur de l’âme éternelle. Chaque culture a sa propre interprétation de ce passage. Triste pour les uns, gai pour les autres on peut, suivant les croyances, pleurer sur une tombe ou danser sur un cercueil. Welcome évoquera un lieu d’attente, sorte de purgatoire où chaque acteur évoquera sa vie, ses désirs, ses regrets, sa quête, ses espoirs de vie rêvée, et essaiera de construire lui-même son petit paradis.
Une vision d’un paradis inspirée des photos de John Hinde faisant l’apologie des clubs de vacances anglais Butlin dans les années 60. Des photos, éditées en cartes postales, qui influencèrent profondément à l’époque, le jeune Martin Parr.
Welcome évoquera de façon drôle, burlesque, poétique et tendre nos aspirations au bonheur et à ce petit nuage d’où, pleinement sereins, nous aimerions contempler le monde.
Pas sûr que notre minuscule stratus supporte le poids de nos vanités…"


Voir les infos pratiques

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

EF_Femininity: débat de genre au Grütli


EF_Femininity: débat de genre au Grütli

Enfants, ils se rêvaient filles. Les chorégraphes Marcel Schwald et Chris Leuenberger présentent EF_Femininity les 15 et 16 octobre au Grütli, Centre de production et de diffusion des Arts vivants à Genève, un spectacle créé avec la journaliste Shilok Mukkati, l’artiste performeuse Living Smile Vidya et la chorégraphe Diya Naidu, trois activistes indiennes pour la reconnaissance de leur propre féminité.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

Transrobotisme à Saint-Gervais


Transrobotisme à Saint-Gervais

Guillaume Béguin s’empare de l’intelligence artificielle pour mieux questionner notre monde à travers un spectacle corrosif et drôle intitulé Titre à jamais provisoire, à voir au Théâtre Saint-Gervais à Genève du 11 au 18 octobre. L’auteur a choisi l’absurde de notre présent virtuel pour parler des fondements de la culture, un sujet qui l’anime depuis plusieurs années.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Concours de Geneve 2018Théâtre Forum Meyrin - Le Triomphe de l’amour