Théâtre

Les suppliants | Elfriede Jelinek, Gabriel Alvarez

| Théâtre

D'Elfriede Jelinek, Gabriel Alvarez direction Artistique
Avec Marie Brugière, Alexandra Gentile, Coline Fassbind, Matthieu Fernandez, Lionel Perrinjaquet, Tara Macris, Justine Ruchat et Solange Schifferdecker

Les suppliants, une pièce d'Elfriede Jelinek mise en scène par Gabriel Alvarez à découvrir au Théâtre du Galpon à Genève du 10 au 12 novembre et du 15 au 17 décembre 2017.

Écrit en réaction à la tragédie migratoire de Lampedusa et au durcissement du droit d’asile en Europe, Les suppliants est un long monologue, une litanie de l’exil. Cette langue, composée de récits mythologiques, bibliques, de discours administratifs ou politiques fait hurler ce que “vous” ne voulez pas entendre. Le texte est une plainte assourdissante des suppliants, celle de tous les demandeurs d’asile, ce “nous” à qui l’auteure prête voix, avant que tout ne disparaisse dans l’eau noire.
Cette nouvelle création du Studio d’Action Théâtrale pose la question de notre responsabilité individuelle face aux murs visibles et invisibles que nous érigeons, délibérément inconsciemment ou par paresse, entre le “vous” et le “nous”.

Prenant appui sur Les suppliants, Gabriel Alvarez propose à des artistes vivant à Genève de manière stable ou en attente d’un véritable accueil, à des spectateurs prêts à dépasser la seule contemplation, à des associations actives dans le domaine socio-culturel d’occuper le Galpon et de questionner la notion d’hospitalité. Plus qu’une pièce de théâtre, Les suppliants devient ici le point de départ de réflexion et d’actions partagées.

Il n’y a pas de personnages mais des personnes qui, avec ce texte puissant et par leur présence, transforment le Galpon en une caisse de résonance acoustique ouverte sur le monde.


Voir les infos pratiques

Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE


Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE

Du 23 avril au 13 mai 2018 au POCHE /GVE, Change l’état d’agrégation de ton chagrin creuse autour du deuil et de la douleur causés par le suicide d’un adolescent. Le texte de Katja Brunner – déjà comparée à Elfriede Jelinek – pour sa violence et son élégance, est mis en scène par Anna Van Brée, bien décidée à ne pas oublier la résilience et le théâtre en route. Surtout le théâtre.

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Le 27 avril, le Festival La Cour des Contes de Plan-les-Ouates lancera sa 21ème édition. Jusqu’au 6 mai, l’art du récit se donnera sous toutes ses formes. Gros plan sur La Nuit du conte avec Francine Vidal, directrice artistique de la Compagnie Caracol dont le Café Ulysse prendra possession de l’Espace Vélodrome le 28 avril, le temps d’une épopée.

Elvett: électro de velours à l’Epicentre


Elvett: électro de velours à l’Epicentre

Samedi 28 avril, Elvett offre une occasion de découvrir les morceaux d’un album annoncé pour l’automne. Sur la scène de l’Epicentre à Collonge-Bellerive, le duo genevois formé de Lyn m et Alain Frey se fait quartet pour une prestation qui privilégie le live. Mais toujours au service de paysages sonores électroniques qui invitent au voyage.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Festival La Cour des Contes 2018L’Orchestre de Chambre de Genève - Une nuit américaine