Théâtre

Le retour des Rois d’Iran | Olivier Villanove

| Théâtre | Contes / Histoires

Le retour des Rois d’Iran, un conte d’Olivier Villanove à découvrir à La julienne de Plan-les-Ouates le 4 mai 2018 dans le cadre du Festival La Cour des Contes.

En 2012 et 2014, Olivier Villanove part en Iran à la découverte d’une culture qui fascine, d’un régime qui fait peur, d’une civilisation qui attire. Il fête alors ses 40 ans à Téhéran, dans une autre réalité. À son retour, on lui propose de faire un spectacle à partir de son journal de bord. C’est à ce moment-là qu’il lit Le livre des Rois, de Ferdowsi. Dès lors, c’est comme une évidence: pour raconter sa petite histoire, il faut une grande histoire. L’épopée nationale iranienne.

1 soirée 2 contes
Le vendredi 4 mai, Le retour des Rois d’Iran d’Olivier Villanove sera suivi par le spectacle Ma tristesse sur la mer de Mike Burns à 21h00. Profitez d'un tarif préférentiel à 25.- pour les deux contes.


Voir les infos pratiques

Western théâtral au Théâtre du Loup


Western théâtral au Théâtre du Loup

Avec Wild West Women de Caroline Le Forestier, la compagnie du Théâtre de l’ECROU propose une expérience théâtrale inédite du 14 au 16 décembre, au Théâtre du Loup à Genève. Dans cette pièce, le monde du théâtre rencontre celui du bruitage pour raconter les pionniers de l’Ouest américain à travers le périple de trois femmes assoiffées de liberté.

Romy Schneider, l’enquête impossible


Romy Schneider, l’enquête impossible

Avec La Côte d’Azur (Romy et Alain sont dans une piscine), le POCHE /GVE propose de redécouvrir Romy Schneider pour mieux s’interroger sur le rôle et la trace laissée par une actrice ou un acteur. Le spectacle se compose surtout de monologues très peu monotones. Le portrait en creux de la star mêle et entremêle petite et grande histoire, drames personnels et vertiges universels. A démêler ou à apprécier tel quel jusqu’au 16 décembre.

Danses et légende(s) d’une Africaine moderne


Danses et légende(s) d’une Africaine moderne

A un endroit du début permet à Germaine Acogny, «mère de la danse africaine», de s’illustrer dans un spectacle total, qui emprunte aussi au théâtre et à la vidéo. L’artiste a étudié auprès des grands de la danse occidentale. Dans un spectacle déroulant les fils de sa vie, elle développe des formes où les danses patrimoniales traditionnelles sont projetées dans le monde moderne. Représentation unique au Théâtre Forum Meyrin le 11 décembre 2018.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Ville de vernier - GaetanVille de Genève - Ciné-concert Le mécano de la généraleLe Grütli - Centre de production et de diffusion des Arts vivants