Théâtre pour enfant / famille

Goupil

| Théâtre | Spectacle pour enfant / famille

Dès 6 ans

De Samivel, mise en scène et voix Nicolas Fagart
Corps et langue des signes Isabelle Florido ou Célia Darnoux, Sabrina Dalleau ou Faustine Roda

Goupil, un spectacle mis en scène par Nicolas Fagart à découvrir en famille à La julienne à Plan-les-Ouates les 10 et 11 mars 2018.

Réécriture pleine d’humour du célèbre Roman de Renart, ce spectacle propose de redécouvrir les aventures du rusé Goupil, jamais à court d’idées pour ridiculiser le loup Ysengrin. Pour ce conte lumineux, traduit simultanément en langue des signes, l’enchantement est de mise!

Loin d’être un conte ancien et poussiéreux, cette histoire drôle et intemporelle est portée par un quatuor d’artistes, comme quatre instrumentistes, qui créent un beau cocktail touchant les enfants comme les plus grands. Le conteur-lecteur donne sa voix aux personnages, deux comédiennes miment, dansent, chantent et signent en langue des signes française, le musicien-bruiteur fait corps avec son violoncelle et ses machines. Un spectacle accessible au public malentendant ou sourd, qui s’écoute avec les yeux et se regarde avec les oreilles, ou inversement.

Créée en 2003, cette compagnie s’est défini un objectif simple, ambitieux, mais peut-être essentiel: la promotion de l’Art littéraire. Pour cela, elle privilégie la mise en lecture d’œuvres contemporaines et non-théâtrales (correspondances, journaux intimes, poèmes, nouvelles, romans) et travaille sur l’élaboration d’un vocabulaire corporel issu de la langue des signes et du mime. Leur répertoire? Jorge Luis Borges, Rimbaud, Lewis Carroll, Marcel Aymé, Saint-Exupéry, et bien d’autres.


Voir les infos pratiques

Sortir en famille à Vernier


Sortir en famille à Vernier

Danse, musique, cirque, théâtre, dix spectacles composent la nouvelle offre estampillée «famille» de la Ville de Vernier. Avec cette sélection, Myriam Jakir Duran, responsable du service culturel de Vernier, souhaite élargir le champ des publics au-delà des a priori d’âge d’après lesquels nous classons généralement les productions. Interview.

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Ville de Genève - Orchestre de la Suisse Romande