Pluridisciplinaire

Figaroh !

| Théâtre | Musique | Opéra / Opérette | Spectacle musical

D’après les œuvres de Mozart et Beaumarchais, mise en scène Frédéric Mairy
Conception et jeu Davide Autieri, Leana Durney, Mathias Glayre et Carine Martin
Piano Lucas Buclin & Guy-François Leuenberger (en alternance)

Figaroh !, un spectacle musical mis en scène Frédéric Mairy d’après les œuvres de Mozart et Beaumarchais à découvrir au Théâtre Le Crève-Coeur à Cologny du 08 au 20 mai 2018.

De la pièce de Beaumarchais, écrite en 1778 et intitulée La folle journée ou Le mariage de Figaro, Mozart et son librettiste Lorenzo Da Ponte avaient tiré Les noces de Figaro. Près de deux cents cinquante ans plus tard, les troupes du Comiqu’opéra et de Sugar Cane s’unissent, non pas pour donner une suite à l’opéra, mais pour faire éclater l’énergie et la folie de ces deux pièces.

Dans ce Figaroh !, ils sont deux chanteurs lyriques, deux comédiens et un pianiste à endosser sept rôles (Figaro, Suzanne, Almaviva, Chérubin et quelques autres), chacun défendant, le temps d’une folle journée, les vertus de son art, chacun se moquant des codes de l’autre.

En remontant à la polémique ancestrale, est-on plutôt opéra ou théâtre? Prima la musica, poi le parole? Difficile de prendre parti tant cette pièce aux allures d’opéra-théâtre brouille les pistes avec virtuosité (tendez l’oreille aux gimmicks publicitaires dans la partition de Mozart) et modernité (on attend quelques guest stars inattendues…). C’est unique, mémorable et constitue au final un melting-pot assez génial.


Voir les infos pratiques

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

Aux miroirs de Louise Bourgeois


Aux miroirs de Louise Bourgeois

Pour Louis(e), création autour de la figure de l’artiste Louise Bourgois, Rachel Gordy et Thrisha Leys se sont plongée dans ses journaux intimes, son œuvre... Résultat: un sensible portrait dévoilant des facettes peu connues de l’une des sculptrices et plasticiennes majeures du siècle dernier. A découvrir au Grütli, du 24 février au 8 mars.

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Dés-espoir - L'OCGElektrik - TFM