Pluridisciplinaire

We are Monchichi | Compagnie Wang Ramirez

| Spectacle pour enfant / famille | Danse | Théâtre

Dès 7 ans

Direction artistique, conception et chorégraphie Honji Wang et Sébastien Ramirez
Compagnie Wang Ramirez
Avec Marco Di Nardo et Shihya Peng
Fabrice Melquiot, dramaturgie et textes

We are Monchichi, une pièce d'Honji Wang et Sébastien Ramirez à découvrir en famille au Théâtre Am Stram Gram à Genève du 14 au 16 décembre 2018.

Shihya Peng est née à Taiwan mais elle vit à Paris. Marco di Nardo est né à Naples, mais il vit à Berlin.
Comment se rencontrer quand on a de bonnes raisons de s’éviter?
Comment s’entendre quand les remparts sont hauts?
Quelle langue choisir ? Quoi faire devant l’encombrement causé par les stéréotypes culturels ? Quelle est cette danse du tissage et de la jonction, de l’interstice et de la fusion?
Cette danse joue au chat et à la souris; elle travaille les forces antagonistes comme un sculpteur sa matière.

Ici, les corps ont leur ironie, leur désir de joie, parfois leur mélancolie. Shihya Peng et Marco Di Nardo tendent leur corps, comme deux miroirs déformants, où l’on se découvre davantage qu’on se reconnaît. Ils se portent, s’envolent, tombent, ne se supportent plus, puis se relèvent et marchent ensemble.

On devine une fable immergée, une fiction souterraine, qu’une danse à portée universelle livre en séquences, accompagnée d’éclats de textes (Fabrice Melquiot, en écriture au plateau). Les deux interprètes cherchent dans un geste, un saut, une course, un souvenir d’enfance, un pays à habiter avec l’autre, avec les autres. Danse de combat pour l’harmonie.

Avec humour, W.A.M. s’adresse aux plus jeunes comme aux moins jeunes interrogeant les identités multiples que nous portons en nous, ainsi que la manière dont l’autre peut venir les bousculer.


Voir les infos pratiques

A la poursuite du diamant noir


A la poursuite du diamant noir

A LA DECOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS!
Pour vous le faire encore davantage regretter et pour vous distraire, leprogramme.ch donne la parole aux artistes et aux créateurs/trices des spectacles annulés. Serge Aimé Coulibaly venait présenter Kalakuta Republik, les 19 et 20 mars, à la Salle du Lignon de Vernier.

Un trou noir qui absorbe tout


Un trou noir qui absorbe tout

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Du 24 au 26 avril, le Théâtre Am Stram Gram devait présenter Nous dans le désordre, de Estelle Savasta, qui raconte l’histoire d’un adolescent qui décide de rester couché et de ne plus communiquer, déclenchant une foule de réactions dans son entourage.

La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine


La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Pour vous le faire encore davantage regretter, et vous distraire, leprogramme.ch donne la parole aux artistes et créateurs des spectacles annulés. Dans Frères, attendu au TMG du 25 au 29 mars 2020, la Cie Les Maladroits devait raconter la Guerre d’Espagne et son cortège d’atrocités avec du sucre et du café.

A la vivante mémoire de nos pères


A la vivante mémoire de nos pères

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! leprogramme.ch donne la parole aux créateurs des spectacles annulés. Avec Partir, Jean-Daniel Piguet devait interroger l’humain face à la mort, du 15 au 26 juin au Grütli

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...