Danse

Corps noir

| Danse

| Genre complémentaire : Effets visuels

En partenariat avec le Théâtre du Loup

Corps noir, une chorégraphie de Stéphane Gladyszewski riche en effets visuels à découvrir du 1er au 3 septembre 2019 au Théâtre du Loup, Genève, dans le cadre de la Bâtie.

Stéphane Gladyszewski a plusieurs cordes à son arc: photographe, vidéaste, danseur (notamment pour Daniel Léveillé), chorégraphe, scénographe et inventeur d’objets interactifs et d’installations optiques, il est un artiste accompli.

Avec son solo Corps noir, il jette son dévolu sur une caméra à captation thermique. Grâce à elle et à un ingénieux dispositif de projection augmenté d’effets stroboscopiques, le corps de l’artiste devient littéralement une peau de lumière vivante. Autoportrait centré sur la figure du père, immersion intense dans l’intime, cette pièce est un périple surréaliste aux images improbables, qui se matérialisent partout sur sa chair, explosent sur un aquarium, dégoulinent sur un congélateur.

Gladyszewski fait surgir sur le plateau noir le bazar de l’inconscient, dans une alchimie sublime d’accessoires, de matières sonores, d’images et de voix.

Avertissement: le spectacle comporte des scènes de nudité

En relation avec le spectace: Rencontre avec Stéphane Gladyszewski le lundi 2 septembre à l'issue de la représentation


Voir les infos pratiques
Mahabharata - TMGLe Corps infini - Amis Musiquetheatre