Social Tw. Fb.
Musique

Jeudi

13 Février 2020
Tony Allen & Jeff Mills, un concert entre Afrique et électro, à découvrir le 13 février 2020 à l'Alhambra, Genève, dans le cadre d'Antigel.

Quand deux pionniers décident d'unir leurs forces, ça donne une collaboration explosive, un miracle rythmique, et l'invention d'un style à nul autre pareil.

Le premier, force aux ancien·ne·s, est le père de l'afrobeat. Il tente parfois de s'en défendre du haut des 79 ans et de sa jeunesse éternelle, mais Fela l'a lui-même adoubé («sans Tony Allen, il n'y aurait pas d'afrobeat») et Brian Eno l'a élu plus grand batteur de l'histoire. Sa signature rythmique est inimitable, faite de délicatesse déchaînée et de douceur envoûtante.

Le second, Jeff Mills, s'est lui aussi posé dans la légende bien avant ses 56 ans: celle d'un producteur compositeur hors normes de Detroit, l'un des plus inventifs de l'histoire de la techno (Final cut, avant d'être un logiciel, c'était surtout une machine à faire danser au bout de la transe à la fin des années 80).

Ensemble, les deux hommes ont sorti l'an dernier l'album Tomorrows Comes The Harvest. «On travaille ensemble pour produire quelque chose de plus grand que nous deux», en disait Jeff Mills. Bien vu: chacun amène sa touche pour un mélange de mélodies, de boucles synthétiques et de rythmes qui nous font voyager en planeur virtuose. Avec la certitude de nous percher encore plus haut en live.

Video

" width="640" height="360" frameborder="0" allow="autoplay; fullscreen; picture-in-picture" allowfullscreen>

Pour s’y rendre

+ -
+ -

Découvrez aussi...

leprogramme.ch vous propose une sélection d’événements à découvrir. Vous pouvez utiliser la recherche avancée pour visualiser plus d’événements.