Musique

Mariana Carrizo - Madosini et Derek Gripper | Chants des Andes - Voix de l'arc Xhosa sud-africain

| Musique | Musiques du monde / traditionnelles

Mariana Carrizo, voix, percussions - Eloy Zúñiga, guitare - Clavito Riera, bandonéon

Madosini Manqina, voix, arc umrhumbe, uhadi (vièle), isitolotolo (guimbarde) - Derek Gripper, guitare

Mariana Carrizo - Madosini et Derek Gripper, deux concerts de musiques des Andes et d'Afrique du Sud, à découvrir le 15 novembre 2019 à l'Alhambra, Genève, dans le cadre des Nuits du Monde, l'aventure des voix, un festival organisé par l'ADEM.


Chants des Andes - Mariana Carrizo
Mariana Carrizo est incontestablement une des plus grandes représentantes de la musique traditionnelle argentine d’aujourd’hui. Elle est notamment reconnue pour sa maîtrise de la baguala et de la copla andines, art du Nord-Est argentin mêlant poésie, composition et improvisation musicales.

Sa voix passe avec agilité d’un registre à l’autre en de ponctuels et délicats passages yodelés. Cultivée presque exclusivement par des femmes, la copla est l'expression de l'existence, le reflet de la vie quotidienne, des situations les plus tragiques et les plus injustes aux expériences les plus joyeuses et sensuelles. C’est au rythme de son vigoureux tambour que Mariana fait résonner sa voix, depuis plus de trente ans, dans les montagnes andines et partout dans le monde.

Au cours de ce concert, divers styles de copla a cappella alterneront avec des chansons traditionnelles accompagnées au bandonéon et à la guitare.


Trésor national vivant, Madosini est l'une des dernières représentantes de la tradition musicale des Xhosa – peuple autochtone de la nation arc-en-ciel. Chanteuse et compositrice réputée, elle se distingue par sa maîtrise de plusieurs instruments tels que le uhadi (vièle), le isitolotolo (guimbarde) et le umrhumbe (arc en bouche).

Le jeu de l'arc fait appel au chant et notamment à une technique spécifique, dite period doubling, qui use d’un registre guttural extrêmement grave. On retrouve cette technique chez les chanteurs sardes ou mongols mais, dans la tradition xhosa, elle est mise en valeur par les femmes, ce qui la rend plus étonnante encore.

Le présent concert nous emporte au cœur de la tradition xhosa à travers un florilège de chants et solo instrumentaux. Madosini a choisi de dialoguer avec un partenaire de choix, Derek Gripper, musicien sud-africain connu pour son génie créatif et ses transpositions de pièces pour kora (Afrique de l’Ouest) sur la guitare « classique ».

Chant diphonique, contrastes de timbres et de registres participent ici à faire émerger des sonorités inouïes.


Voir les infos pratiques
Et j'ai crié... Aline - TFMCarolina Eyck - Contrechamps