Musique

La porte des cieux | Ensemble Contrechamps

| Musique | Contemporaine

Laurent Bruttin, clarinette
Serge Bonvalot, tuba
Serge Vuille, percussion
Maximilian Haft, violon
Hans Egidi, alto
Aurélien Ferrette, violoncelle

La porte des cieux, un concert de l'Ensemble Contrechamps au Temple de Carouge le 4 septembre 2018 dans le cadre du Festival de La Bâtie.

Après ce concert, vous ne verrez plus votre porte d’entrée de la même manière. La faute à Stockhausen: compositeur dingue et majeur de l’avant-garde des années 50-60, fondateur des musiques électroniques et admiré par la culture pop. Faits d’armes: quatuor à cordes en hélicoptère, opéra dantesque de plusieurs jours… et La porte des cieux, pour laquelle il fit fabriquer une massive porte en bois contre laquelle un homme toque, gratte, cogne, s’énerve…

Une réponse à Knockin' on Heaven's Door de Dylan? En prélude, Georgia Rodgers, jeune lauréate du prix Next Wave travaille sur la perception du son dans l’espace et s’intéresse pour l’occasion aux sonorités du tuba. Pour finir, l’aventureuse Ann Cleare s’autorise à faire crisser les clarinettes. Aux manettes, l’Ensemble Contrechamps et son nouveau directeur artistique Serge Vuille s’emploient une fois de plus à révéler ces merveilles du XXIe siècle.

Au programme de ce concert

__Georgia Rodgers
Partial Filter pour tuba solo et live électronique (2014)

__Karlheinz Stockhausen
Himmel’s-Tür pour percussionniste et une petite fille (2005)

__Ann Cleare
Ore pour clarinette et trio à cordes (2016)


Voir les infos pratiques

La Comédie fête Mademoiselle Julie


La Comédie fête Mademoiselle Julie

Avec Julie’s Party, la Comédie de Genève fait la fête à LA Mademoiselle Julie de Thomas Langhoff. Il y a 30 ans, la mise en scène du texte d’August Strindberg par Langhoff avait marqué les esprits. La nouvelle direction de la Comédie l’interroge à son tour avec 5 spectacles et un film à découvrir sur la grande scène, mais aussi dans les loges ou dans l’atelier des costumes. Jusqu’au 30 septembre.

Antigone: une antihéroïne au Théâtre des Marionnettes de Genève


Antigone: une antihéroïne au Théâtre des Marionnettes de Genève

Isabelle Matter inaugure la saison 2018/19 du Théâtre des Marionnettes de Genève avec Un Os à la Noce du 18 au 30 septembre. Adapté d’après Antigone de Sophocle pour les enfants dès huit ans, ce spectacle met en exergue la promiscuité qu’il peut y avoir entre le bien et le mal, la volonté des uns et celle des autres.

Le Lemanic Modern Ensemble célèbre l’art des tissages


Le Lemanic Modern Ensemble célèbre l’art des tissages

Le Lemanic Modern Ensemble (LME) lancera sa saison le 28 septembre à l’Auditorium d’Annemasse avec une interprétation de L’histoire du soldat de Stravinsky et Ramuz. D’un hommage à Michael Jarrell à des programmes thématiques consacrés à des courants «nationaux», le co-directeur du LME, Mathieu Poncet, donne douze bonnes raisons d’aimer une musique contemporaine exigeante.

A l’Opéra des Nations, Carmen entre ombre et lumière


A l’Opéra des Nations, Carmen entre ombre et lumière

Jusqu’au 17 septembre, l’Opéra des Nations à Genève accueille Carmen. La chorégraphe et scénographe Reinhild Hoffmann s’intéresse tout particulièrement aux tensions qui traversent les personnages et la musique de Georges Bizet. Sa mise en scène s’incarne dans une ambiance de clair-obscur qui saisira les spectateurs. Dans tous les cas, l’amour est un oiseau rebelle, et à la fin, quelqu’un doit mourir.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Grand Théâtre de Geneve - Beggars OperaL’Orchestre de Chambre de Genève - Flûte alors !Théâtre Forum Meyrin - Richard Galliano