Musique

La porte des cieux | Ensemble Contrechamps

| Musique | Contemporaine

Laurent Bruttin, clarinette
Serge Bonvalot, tuba
Serge Vuille, percussion
Maximilian Haft, violon
Hans Egidi, alto
Aurélien Ferrette, violoncelle

La porte des cieux, un concert de l'Ensemble Contrechamps au Temple de Carouge le 4 septembre 2018 dans le cadre du Festival de La Bâtie.

Après ce concert, vous ne verrez plus votre porte d’entrée de la même manière. La faute à Stockhausen: compositeur dingue et majeur de l’avant-garde des années 50-60, fondateur des musiques électroniques et admiré par la culture pop. Faits d’armes: quatuor à cordes en hélicoptère, opéra dantesque de plusieurs jours… et La porte des cieux, pour laquelle il fit fabriquer une massive porte en bois contre laquelle un homme toque, gratte, cogne, s’énerve…

Une réponse à Knockin' on Heaven's Door de Dylan? En prélude, Georgia Rodgers, jeune lauréate du prix Next Wave travaille sur la perception du son dans l’espace et s’intéresse pour l’occasion aux sonorités du tuba. Pour finir, l’aventureuse Ann Cleare s’autorise à faire crisser les clarinettes. Aux manettes, l’Ensemble Contrechamps et son nouveau directeur artistique Serge Vuille s’emploient une fois de plus à révéler ces merveilles du XXIe siècle.

Au programme de ce concert

__Georgia Rodgers
Partial Filter pour tuba solo et live électronique (2014)

__Karlheinz Stockhausen
Himmel’s-Tür pour percussionniste et une petite fille (2005)

__Ann Cleare
Ore pour clarinette et trio à cordes (2016)


Voir les infos pratiques

Et les trois sœurs de crier sans un son...


Et les trois sœurs de crier sans un son...

Du 17 au 28 janvier au Théâtre du Loup, Les Trois Sœurs se dévoilent en langage des signes russe. Dans ce spectacle proposé par la Comédie de Genève et mis en scène par Timofeï Kouliabine, Olga, Macha, Irina et les protagonistes d’Anton Tchekhov sont sourds-muets. L’émotion des gestes et du texte en surtitré doivent permettre de renouer avec celle du texte dit, «usé», selon le metteur en scène par ses nombreuses interprétations.

Comme une grosseur dans la poitrine


Comme une grosseur dans la poitrine

Humour, tendresse et poésie lèvent le voile sur un sujet peu abordé au théâtre: le cancer du sein. Avec 85B, un seul en scène de la comédienne et marionnettiste Mélisse Magny, la parole est libérée autour d’un bon repas mijoté, à la Salle du Lignon à Vernier, le 18 janvier.

Marionnettes contre l’injustice


Marionnettes contre l’injustice

C’est vraiment Tropinzuste, du 16 janvier au 3 février au Théâtre de Marionnettes de Genève! Monsieur «Moi» craint de perdre, après sa femme, son travail. Soucieux du bonheur de son fils, il va devoir comprendre pourquoi cela n’arrive qu’à lui – et pourquoi il se laisse chaque fois enfermer dans ce rôle. Texte original de Fabrice Melquiot, mise en scène d’Isabelle Matter. Dès 7 ans!

Latifa Djerbi et Yves-Noël Genod à Saint-Gervais: aller dans l’inattendu


Latifa Djerbi et Yves-Noël Genod à Saint-Gervais: aller dans l’inattendu

Expérimenter le processus de la rencontre, sans la contrôler, et marcher ensemble sur un sentier inexploré pour se reconnaître. Latifa Djerbi et Yves-Noël Genod, deux présences ardentes du théâtre, ont choisi de s’interroger sur la force de vie qu’engendre une rencontre, en l’occurrence la leur, du 18 au 20 janvier au Théâtre Saint-Gervais à Genève. Interview.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Comédie de Genève - Les Trois SoeursThéâtre Forum Meyrin - BrigitteThéâtre Am Stram Gram - Ma Colombine