Musique

Kery James - Détiret

| Musique | Rap / Hip Hop

Kery James et Détiret, deux univers de rap à découvrir le 19 mars 2020 à l'Alhambra, Genève, dans le cadre de Voix de Fête.

21h. Il avait été annoncé en avant-première à l’issue du concert acoustique de Youssoupha, en octobre dernier, sous les réactions jubilatoires de toute l’Alhambra. Kery James, figure majeure du rap français, revient ce printemps avec une tournée acoustique qui revisitera les plus belles perles de son répertoire.

Une expérience poignante, déjà menée avec succès en 2012 à l’occasion de ses 20 ans de carrière, et qu’il souhaite aujourd’hui renouveler. En évolution constante, ce prophète de la France des oubliés est un poids lourd du rap poésie. Sa maîtrise du flow et des mots donne à ses morceaux une portée indéniable, qu’un charisme naturel et un public intergénérationnel toujours plus élargi participe à propager.

De sa voix inimitable issue du «ghetto français», il scande avec ferveur ses vers coupe-gorge, bouleversants de sincérité et de puissance. C’est à nu qu’il se livrera en 2020 à Voix de Fête, pour un moment intime et privilégié.

20h. Rappeur genevois actif depuis plus de dix ans, Détiret est un artiste discret et engagé. Virtuose de la plume et du sens associé, il cherche à incarner dans ses morceaux le regard bien souvent désabusé mais combatif qu’il porte sur la société qui l’entoure. On a beau chercher, on ne trouve pas de punchlines gratuites, mais tant de phases acerbes qui claquent comme des constats implacables. Il présentera des extraits de son projet solo, son deuxième album Cohérence, concocté après avoir roulé sa bosse au sein de différentes associations de mic-faiteurs dont le Cercle Collectif, bien connu des circuits underground du bout du lac.

On a hâte de découvrir sur la scène de l’Alhambra la puissance contenue et la mélancolie flamboyante d’un MC qui navigue sous les radars du grand public, mais qui n’a rien à envier aux grands noms du rap conscient.


Voir les infos pratiques

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

Aux miroirs de Louise Bourgeois


Aux miroirs de Louise Bourgeois

Pour Louis(e), création autour de la figure de l’artiste Louise Bourgois, Rachel Gordy et Thrisha Leys se sont plongée dans ses journaux intimes, son œuvre... Résultat: un sensible portrait dévoilant des facettes peu connues de l’une des sculptrices et plasticiennes majeures du siècle dernier. A découvrir au Grütli, du 24 février au 8 mars.

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Les beaux jours - Les Amis musiquethéâtreTrisha Leys - GrütliLes Huguenots - Grand Théâtre de Genève