Musique

Erik Arma

| Musique | Chansons, variétés françaises / intern.

| Genre complémentaire : Reggae

Erik Arma sera en concert au Chat Noir à Carouge le 23 mars dans le cadre du Festival Voix de Fête 2018.

On l’avait connu en chanteur charismatique du groupe de reggae français Broussaï. Après plus de 15 ans d’une formidable aventure passée entre enregistrements d’albums et tournées marathon avec ses compagnons de cœur, Erik Arma n’a su résister à l’appel du large. Étendant ses ailes, il a pris son envol pour se lancer cette fois-ci dans un projet plus personnel, s’octroyant enfin un rendez-vous avec à lui-même.

Avec Citoyen du Monde , paru en juin 2017, l’artiste livre au public un regard plus authentique sur sa vision du monde, exprimant à travers ses textes à la fois ses rêves et ses valeurs profondes, souvent malmenés par la réalité de notre époque. Véritable hymne à la réalisation de soi, ce premier album solo résonne fort, appel tonitruant à la quête de sens, à l’ouverture aux autres, à la tolérance. Une invitation au voyage que le chanteur clame à pleins poumons, illuminé par une joie de vivre terriblement contagieuse, dans un style soul-reggae inspiré de l’esprit des 70’s. Et si on se laissait emmener?


Voir les infos pratiques

Un chaperon rouge revisité à la sauce Loup


Un chaperon rouge revisité à la sauce Loup

Quarante ans, ça se fête! Du 22 mai au 2 juin 2018, le Théâtre du Loup à Genève présentera une pièce inédite dans sa forme: comme dans le jeu du cadavre exquis, quatre metteurs en scène, Lucie Rausis, Cédric Simon, Maude Lançon et Ludovic Chazaud, se sont partagés la version du conte du Petit chaperon rouge imaginée par Joël Pommerat.

La folle histoire des choses au Théâtre des Marionnettes de Genève


La folle histoire des choses au Théâtre des Marionnettes de Genève

Du 17 au 27 mai, M. Jules l’épopée stellaire raconte sa drôle d’histoire au Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG). Monsieur Jules accumule les soucis amoureux, et ceci ne date pas d’hier. Sur scène, pas de marionnettes, mais une foule d’objets et de figurines qui, dans un ballet incessant, plantent le décor et renforcent l’action. C’est drôle, c’est touchant et ça va vite.

Saison 18/19 du Grand Théâtre de Genève sous le signe de l’urgence


Saison 18/19 du Grand Théâtre de Genève sous le signe de l’urgence

Tobias Richter, directeur du Grand Théâtre de Genève, a présenté ce printemps la saison 2018/2019. Sa dernière saison à la tête de l’institution devait être celle du retour à la Place Neuve, après deux ans d’Opéra des Nations. Des retards dans les travaux ont impacté la programmation, qui a du être revue dans l’urgence. Plus grandioses seront les succès!

 

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Festival Friction(s) 2018