Musique

Camerata Bern | Concerts du dimanche de la Ville de Genève

| Musique | Classique / Baroque

Patricia Kopatchinskaja, violon et direction - Ah Young Hong, soprano
Michael Hersch, compositeur en résidence

La Camerata Bern interprète Mozar, Ligeti et le compositeur en résidence Michael Hersch, le 23 février 2020 au Victoria Hall, Genève, dans le cadre des Concerts du dimanche de la Ville de Genève.

Qu’il s’agisse de la façon de se présenter sur son site internet ou d’organiser le programme de ses concerts, la Camerata Bern ne fait pas dans le conventionnel! C’est bien vers la diversité, le contraste et la surprise que l’ensemble nous emmène, faisant fi des frontières de style ou d’époque.

Il interprète aussi bien la plus classique et mélodieuse des symphonies de Mozart, la merveilleuse 40e et son immense richesse de timbre, que l’aride «Mesto, rigido e cerimoniale» de Ligeti pour piano seul - qui ne comporte que deux notes, quand le contrepoint de Bach module sans cesse.

En plus de présenter les pièces célèbres citées, la Camerata Bern s’aventure également dans un répertoire neuf, sorti de la plume de son compositeur en résidence, Michael Hersch.


__Johann Sebastian Bach
Seufzer, Tränen, Kummer, Not, cantate Ich hatte viel Bekümmernis BWV 21

Karl Amadeus Hartmann
Fantasie – Adagio, Kammerkonzert für Klarinette und Streicher

Michael Hersch
Œuvre inédite pour soprano, violon, clarinette et ensemble, commande de la Camerata Bern

Johann Sebastian Bach
Liebster Jesu, mein Verlangen, cantate BWV 32

Johann Sebastian Bach
Contrapunctus XIV, Die Kunst der Fuge

Orlando di Lasso
Susanne un jour, transcription pour soprano et instrument à cordes de Michael Hersch

György Ligeti
Mesto, rigido e cerimoniale, Musica Ricercata pour piano

Wolfgang Amadeus Mozart
Symphonie n° 40 en sol mineur KV 550


Voir les infos pratiques

Retours vers les possibles du futur en série théâtrale


Retours vers les possibles du futur en série théâtrale

Feuilleton théâtral en 9 épisodes, Vous êtes ici est une série dystopique. Au coeur du chaos, des survivant-e-s tentent de se frayer une issue. Leurs aventures sont à découvrir au fil de la saison 20-21. Premier épisode à l’Orangerie, dès le 16 septembre. Eclairages avec Michèle Pralong

Vernier: du bonheur et des mélanges


Vernier: du bonheur et des mélanges

Vernier Culture a dévoilé son programme culturel. Au programme, près de 40 propositions qui ouvrent sur le théâtre, l’humour, la danse, la musique, les arts circassiens, avec un penchant pour le mélange des genres. Entretien avec Myriam Jakir Duran, cheffe du service culture et communication, et programmatrice

Ensembles ensemble pour un grand voyage


Ensembles ensemble pour un grand voyage

L’Ensemble Contechamps a intituté sa saison 2020-2021 Ensembles ensemble. Le directeur artistique Serge Vuille y privilégie un grand nombre de collaborations avec des artistes aux profils très variés, les institutions classiques aussi bien que des plasticiens. L’ensemble consacrera une soirée à Heinz Holliger, interprétera Pierre Boulez, Steve Reich… Interview

L’envol des imaginaires au TMG


L’envol des imaginaires au TMG

Le Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG) propose, au fil de la saison 2020-2021, de s’envoler, de prendre la hauteur poétique et ludique, en rassemblant les générations. Zoom sur un éventail de spectacles parmi les quatorze présentés en compagnie de la directrice artistique Isabelle Matter

La palette magique de L’OCG


La palette magique de L’OCG

L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) invite à de beaux parcours au sein de genres aussi variés que baroque, classique et contemporain, au fil de sa saison 2020-2021. Rencontre avec le chef d’orchestre et directeur artistique de l’institution, Arie van Beek, à l’insatiable curiosité musicale toujours en éveil. Pour grandes et petites oreilles

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...