Musique

Boris Godounov | Opéra de Modeste Moussorgski

| Musique | Opéra / Opérette

Direction musicale Paola Arrivabeni
Mise en scène Matthias Hartmann
Opéra en 7 scènes et un prologue de Modeste Moussorgski
Livret du compositeur adapté du drame éponyme d’Alexandre Pouchkine et d’après L’Histoire de l’État russe de Karamzine.

Chœur du Grand Théâtre de Genève, direction Alan Woodbridge
Orchestre de la Suisse Romande
Maîtrise du Conservatoire populaire de musique - danse et théâtre de Genève, direction Magali Dami et Fruzsina Szuromi
Avec Mikhail Petrenko / Alexey Tikhomirov, Melody Louledjian, Marina Viotti, Serghei Khomov

Chanté en russe avec surtitres anglais et français

Boris Godounov, un opéra en 7 scènes et un prologue de Modeste Moussorgski dans une mise en scène de Matthias Hartmann à découvrir à l'Opéra des Nations à Genève du 28 octobre au 15 novembre 2018.

Présenter la version originale de 1869, c’est rencontrer un tsar, un personnage ambivalent, à la fois homme de pouvoir et homme malheureux. Moussorgski ne compose pas qu’un opéra mais un drame musical populaire. Bien que Boris Godounov gouverne humainement son peuple, le pays sombre dans la pauvreté et le chaos. Une tragédie qui mène de la perte de la puissance à la mort.

Le peuple, principal protagoniste de l’opéra, et le tsar représentent deux forces qui involontairement s’opposent et ne parviennent pas à se comprendre. Cette tragédie de l’incompréhension conduit à la mort du tsar qui clôt l’œuvre et constitue l’une des plus belles pages de la partition, inspirée par le drame éponyme d’Alexandre Pouchkine. Sur une toile de fond, en partie véridique et décrite par Pouchkine, Moussorgski tisse les fils d’un drame national qui, par la magie d’une langue aussi vraie que belle, se mue en grandiose tragédie universelle.

D’autres compositeurs comme Rimski-Korsakov et Chostakovitch ont revisité Boris. La version de 1869 (en 7 scènes), par sa noirceur, sa concision et la violence du propos, semble la plus originale pour évoquer l’infortune d’un tsar considéré comme usurpateur, grâce à une partition sauvage et flamboyante.
 

 
 En lien avec le spectcacle 

Présentation de l’œuvre - 30 minutes avant le début de la représentation, sur la mezzanine du foyer de l'Opéra des Nations, un musicologue vous donne quelques clés pour mieux apprécier le spectacle.

Conférence de présentation - Mercredi 24 octobre 2018 à 18h15 au Théâtre de l'Espérance.
Par Pierre Michot en collaboration avec l’Association genevoise des Amis de l'Opéra et du Ballet


Voir les infos pratiques
Grand Théâtre Genève - Wahada | Abou LagraaVille de Genève - Orchestre Philharmonique de SéoulComédie de Genève - La Folie Lear