Musique

Boris Godounov | Opéra de Modeste Moussorgski

| Musique | Opéra / Opérette

Direction musicale Paola Arrivabeni
Mise en scène Matthias Hartmann
Opéra en 7 scènes et un prologue de Modeste Moussorgski
Livret du compositeur adapté du drame éponyme d’Alexandre Pouchkine et d’après L’Histoire de l’État russe de Karamzine.

Chœur du Grand Théâtre de Genève, direction Alan Woodbridge
Orchestre de la Suisse Romande
Maîtrise du Conservatoire populaire de musique - danse et théâtre de Genève, direction Magali Dami et Fruzsina Szuromi
Avec Mikhail Petrenko / Alexey Tikhomirov, Melody Louledjian, Marina Viotti, Serghei Khomov

Chanté en russe avec surtitres anglais et français

Boris Godounov, un opéra en 7 scènes et un prologue de Modeste Moussorgski dans une mise en scène de Matthias Hartmann à découvrir à l'Opéra des Nations à Genève du 28 octobre au 15 novembre 2018.

Présenter la version originale de 1869, c’est rencontrer un tsar, un personnage ambivalent, à la fois homme de pouvoir et homme malheureux. Moussorgski ne compose pas qu’un opéra mais un drame musical populaire. Bien que Boris Godounov gouverne humainement son peuple, le pays sombre dans la pauvreté et le chaos. Une tragédie qui mène de la perte de la puissance à la mort.

Le peuple, principal protagoniste de l’opéra, et le tsar représentent deux forces qui involontairement s’opposent et ne parviennent pas à se comprendre. Cette tragédie de l’incompréhension conduit à la mort du tsar qui clôt l’œuvre et constitue l’une des plus belles pages de la partition, inspirée par le drame éponyme d’Alexandre Pouchkine. Sur une toile de fond, en partie véridique et décrite par Pouchkine, Moussorgski tisse les fils d’un drame national qui, par la magie d’une langue aussi vraie que belle, se mue en grandiose tragédie universelle.

D’autres compositeurs comme Rimski-Korsakov et Chostakovitch ont revisité Boris. La version de 1869 (en 7 scènes), par sa noirceur, sa concision et la violence du propos, semble la plus originale pour évoquer l’infortune d’un tsar considéré comme usurpateur, grâce à une partition sauvage et flamboyante.
 

 
 En lien avec le spectcacle 

Présentation de l’œuvre - 30 minutes avant le début de la représentation, sur la mezzanine du foyer de l'Opéra des Nations, un musicologue vous donne quelques clés pour mieux apprécier le spectacle.

Conférence de présentation - Mercredi 24 octobre 2018 à 18h15 au Théâtre de l'Espérance.
Par Pierre Michot en collaboration avec l’Association genevoise des Amis de l'Opéra et du Ballet


Voir les infos pratiques

Et les trois sœurs de crier sans un son...


Et les trois sœurs de crier sans un son...

Du 17 au 28 janvier au Théâtre du Loup, Les Trois Sœurs se dévoilent en langage des signes russe. Dans ce spectacle proposé par la Comédie de Genève et mis en scène par Timofeï Kouliabine, Olga, Macha, Irina et les protagonistes d’Anton Tchekhov sont sourds-muets. L’émotion des gestes et du texte en surtitré doivent permettre de renouer avec celle du texte dit, «usé», selon le metteur en scène par ses nombreuses interprétations.

Comme une grosseur dans la poitrine


Comme une grosseur dans la poitrine

Humour, tendresse et poésie lèvent le voile sur un sujet peu abordé au théâtre: le cancer du sein. Avec 85B, un seul en scène de la comédienne et marionnettiste Mélisse Magny, la parole est libérée autour d’un bon repas mijoté, à la Salle du Lignon à Vernier, le 18 janvier.

Marionnettes contre l’injustice


Marionnettes contre l’injustice

C’est vraiment Tropinzuste, du 16 janvier au 3 février au Théâtre de Marionnettes de Genève! Monsieur «Moi» craint de perdre, après sa femme, son travail. Soucieux du bonheur de son fils, il va devoir comprendre pourquoi cela n’arrive qu’à lui – et pourquoi il se laisse chaque fois enfermer dans ce rôle. Texte original de Fabrice Melquiot, mise en scène d’Isabelle Matter. Dès 7 ans!

Latifa Djerbi et Yves-Noël Genod à Saint-Gervais: aller dans l’inattendu


Latifa Djerbi et Yves-Noël Genod à Saint-Gervais: aller dans l’inattendu

Expérimenter le processus de la rencontre, sans la contrôler, et marcher ensemble sur un sentier inexploré pour se reconnaître. Latifa Djerbi et Yves-Noël Genod, deux présences ardentes du théâtre, ont choisi de s’interroger sur la force de vie qu’engendre une rencontre, en l’occurrence la leur, du 18 au 20 janvier au Théâtre Saint-Gervais à Genève. Interview.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Comédie de Genève - Les Trois SoeursThéâtre Forum Meyrin - BrigitteThéâtre Am Stram Gram - Ma Colombine