Musique

Banzo et Ritmos & Timbres

| Musique | Musiques du monde / traditionnelles

Banzo et Ritmos & Timbres, un double concert à l’Alhambra à Genève le 9 mars 2018 pour mettre à l’honneur la musique Afro-Brésilienne. Cette soirée s’inscrit dans le cadre du Festival Esprit du Brésil.

Banzo
Edmundo Carneiro et le trio "Cor das Cordas"
Guitares et atabaque du Nordeste
Le Banzo, ce terme qui évoque la mélancolie de l’esclave du Brésil arraché à son Afrique natale, s’exprime dans ce métissage, entre l’énergie vitale des percussions et la douleur sublimée dans l’harmonie des guitares. À travers une suite de compositions spécialement créées pour ce projet par le grand percussionniste Edmundo Carneiro, trois guitaristes brésiliens, héritiers de Villa-Lobos, du choro ou de la samba, viendront égrainer leurs arpèges, comme des sanglots retenus dans la rage des corps, en écho aux rythmes des tambours atabaque du mestre Carneiro.

Milton Daud, Edinho Godoy et Luca Bulgarini, guitares
Edmundo Carneiro, tambours atabaque

Ritmos & Timbres
Comme l’évoque Edmundo Carneiro, initiateur de ce projet, « au Brésil tout n’est que vibration, la peau des tambours comme le souffle des cuivres et le cœur des hommes ». Au même titre que les percussions, les cuivres font en effet partie inhérente de la musique brésilienne, et c’est là, sur ces terres métisses, qu’est née la plus belle fanfare du monde. Avec en filigrane cette Afrique qui a traversé et transformé le Brésil, ce programme revisite les rythmes du maracatú de la région du Pernambuco, ou du baião, du xote et du foro de Fortaleza, pour finir par la samba de Rio.

Rubinho Antunes, trompette, bugle et dir.
Claudio Faria, trompette et bugle
Antoine Bost, saxophones ténor et alto
Nacim Brahimi, saxophone ténor et soprano
Cacau de Queiroz, saxophone baryton
Fernando McCatty, trombone
Marcelo Filizola, batterie, percussions
Edmundo Carneiro, percussions


Voir les infos pratiques
Festival Les Athénéennes 2018Théâtre du Grütli - Roméo et Juliette