Musique

Angles morts avec Emilio Pomàrico | Ensemble Contrechamps

| Musique | Contemporaine

Emilio Pomàrico, direction
Megumi Tabuchi, clarinette
Thierry Debons, vibraphone
Ensemble Contrechamps

Angles morts avec Emilio Pomàrico, un concert de l'Ensemble Contrechamps dirigé par Emilio Pomàrico au Studio Ernest-Ansermet à Genève le 11 juin 2019.

Ce programme, conçu par le chef d’orchestre et compositeur Emilio Pomàrico explore les angles morts de la modernité, à travers quatre chefs-d’œuvre couvrant la quarantaine d’années située à l’intersection de la Seconde Guerre mondiale.

Alors qu’Anton Webern semblait bien avoir donné le coup de grâce au genre de la symphonie, Henri Pousseur a à son tour envisagé une survivance possible à ce genre surchargé d’histoire. Dans son Concerto, Jean Barraqué dresse à travers la notion de discontinuité un portrait de son siècle: l’œuvre est très composite et porte la marque d’Hubert Rostaing, le clarinettiste-jazz soliste pour qui elle a été composée; sans doute la partie de vibraphone est inspirée de Mitt Jackson, vibraphoniste de jazz, que Barraqué appréciait particulièrement. Souvenir de Franco Donatoni marque un tournant dans son rapport à la composition comme action et comme ascèse: ici, le matériau est tout entier tiré de 363 cellules extraites de Gruppen, de Karlheinz Stockhausen et produit un effet de transmutation saisissant, fait de répétitions, de saillies tranchantes, et de rugissements fébriles.


__Anton Webern
Symphonie opus 21 (1928)

__Henri Pousseur
Symphonie à quinze solistes pour ensemble (1954)

__Jean Barraqué
Concerto pour six formations instrumentales et deux instruments (1962-1968)

__Franco Donatoni
Souvenir (Kammersymphonie op. 18) pour quinze instruments (1967)
 

 
 Autour du concert 

Rencontre avec Serge Vuille, à l’issue de sa première saison à la tête de l’Ensemble Contrechamps et autour des projets futurs
Mardi 11 juin 2019 à 18h45 au Studio Ernest-Ansermet.


Voir les infos pratiques

90 ans de merveilleux et de délicatesse


90 ans de merveilleux et de délicatesse

La saison 2019/2020 du Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG) sera marquée par le 90e anniversaire de l’institution. Celui-ci sera d’abord célébré par un mini-festival, les 5 et 6 octobre. L’ensemble du programme, riche de 14 spectacles (dont un cabaret), pourra se découvrir, entre rires et merveilleux, comme une célébration de la marionnette.

La B.O. de Genève en été


La B.O. de Genève en été

Musiques en été, le programme des concerts proposés par la Ville de Genève, demeure un argument très convaincant pour ne pas quitter la région en juillet et en août! Les concerts gratuits auront pour l'écrin verdoyant de la Scène Ella Fitzgerald, les concerts payants auront lieu à l’Alhambra. Ceux-ci concernent en priorité des ouvertures sur les champs du classique et du jazz, parfois d’ascendance note bleue, parfois fortement métissé.

Vernier: de la diversité et des couleurs


Vernier: de la diversité et des couleurs

Des spectacles pour les petits et de la musique baroque. De la chanson, de la danse, de l’humour, du cirque contemporain, du théâtre, des marionnettes et parfois un peu de tout cela en même temps. La Ville de Vernier a présenté, fin mai, sa saison 2019/2020. A découvrir dès le 31 août, avec Life in The Universe, un spectacle itinérant, entre théâtre et performance. La saison, pour les petits et les grands, souvent pour les deux, sera lancée.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...