L’OSR vers son deuxième centenaire!

«L’héritage d'Ansermet et de Stravinski est fondamental. Mais il nous apparaît plus intéressant de regarder vers l’avenir. L'OSR commence son deuxième siècle, avec d'autres musiciens, d’autres artistes, et avec une vision qui a évolué.»

 

Personne ne peut ignorer que l’Orchestre de Suisse Romande (OSR) fête son 100eanniversaire. L’événement se déclinera en événements tout au long de l’année, et culminera la semaine du 26 au 30 novembre. En cette rare occasion, la saison 2018/2019 qui accompagne le «Prem1er siècle de l’OSR» s’intéresse aussi à ce qui va suivre et à la meilleure façon de célébrer ses traditions – toutes ses traditions – dans l’avenir.

Magali Rousseau, administratrice générale de l’institution, évoque ainsi, en parallèle à la très belle offre de concerts du centenaire, la volonté de «dépoussiérer l’image», et de rapprocher les musiciens, les artistes, du public, de la population. Une exposition de photos de Niels Ackermann, des lampadaires musicaux qui permettront de découvrir l’orchestre sous un autre jour vont y contribuer. Tout comme de nouvelles offres spécialement destinées à mettre l’OSR à la portée d’un plus large public.

 

Le passage au deuxième siècle de l’orchestre passe aussi par de nouvelles offres. Signe des temps?

Oui. Nous constatons, comme partout dans le monde, un changement des comportements des publics. Le nombre des abonnements baisse de façon globale, et la vente des billets est en hausse. Ces deux phénomènes nous amènent à innover.

Pour continuer notre action à destination du public familial, un abonnement Concerts en famille sera désormais proposé les samedis matins. Selon mon expérience de mère de jeunes enfants, les spectacles en semaine à 19h ne sont pas appropriés.

 

Deuxième action: Les midis de l’OSR

Des concerts commentés, Les Midis de l’OSR, programmés de 12h30 à 13h30, seront proposés sur le temps de la pause déjeuner à tous les publics: employés, étudiants, mais aussi personnes âgées qui ont du mal à se déplacer en soirée. Trois concerts sont prévus sur la saison 2018-2019 et plus la saison suivante, si ceux-ci rencontrent leur succès.

 

Quel répertoire voulez-vous privilégier pour ces programmes – je pense notamment aux& Concerts en famille?

Le programme du concert de la semaine proposé aux abonnés en soirée sera décliné sous diverses formes. C’est la garantie pour celles et ceux qui suivent les Concerts en famille ou Les midis de l’OSR de retrouver la même qualité artistique et les mêmes solistes que lors des représentations du soir, mais à des horaires et des jours qui peuvent mieux leur convenir et dans des formats adaptés. Nous espérons ainsi mieux répondre aux attentes de tous.

 

Vous avez également de nouvelles propositions à l’attention des étudiants?

Nous avons effectivement trouvé des mécènes qui achètent des cartes jeunes à l’OSR, que nous redistribuons gratuitement à des étudiants. Cela a débuté à Lausanne il y a 4 ans au bénéfice d’étudiants de l’EPFL. Et nous venons de trouver un nouveau partenaire sur Genève pour la prochaine saison.

 

Pour en revenir aux plus jeunes, qu’est-ce que les «nouveaux» Concerts en famille apportent la saison prochaine, par rapport à ce qui leur est déjà proposé?

L’occasion d'entendre un orchestre complet! Les Concerts pour petites oreilles du samedi rencontrent un beau succès, en proposant des spectacles commentés, et divers ateliers. Mais toujours avec un petit groupe de musiciens. Un orchestre complet offre une toute autre expérience.

 

 

Pour en terminer avec les offres, vous proposez désormais des Abonnements thématiques et des Pass liberté.

C'est une réponse à la baisse du nombre des abonnés. C’est un phénomène de société, il devient difficile ou encombrant de bloquer sur son agenda huit soirées par année. Ces deux offres permettent plus de souplesse, plus de choix, des nouvelles propositions de voyages musicaux tout en offrant l'accès à l'ensemble de la programmation.

 

Même pour les concerts du centenaire?

Deux programmes de la semaine centenaire sont inclus dans des abonnements, ou peuvent être pris dans le Pass liberté. Le concert anniversaire du 30 novembre fera l’objet d’une billetterie spéciale, ouverte au grand public le 24 septembre 2018.

 

Comment aborde-t-on un centenaire, sans focaliser sur les grandes figures historiques d'Ansermet ou de Stravinski?

Leur héritage est fondamental. Mais il nous apparaît plus intéressant de regarder vers l’avenir. L'OSR commence son deuxième siècle, avec d'autres musiciens, d’autres artistes, et avec une vision qui a évolué. Nous avons pris l'option, difficile, de montrer tout ce que l'OSR sait faire, et de célébrer l'ensemble de ses traditions. C'est un orchestre qui est à la fois de tradition germanique et française, dont le nouveau directeur musical et artistique est très ouvert à la musique contemporaine – en particulier Ligeti et la Seconde école de Vienne. L’orchestre a aussi une forte tradition de création. Tout cela apparaît dans le programme de l'année, et dans celui de la semaine du centenaire, du 26 au 30 novembre – avec le Concert anniversaire proprement dit, le 30. Nous faisons aussi venir d'anciens directeurs musicaux, de très grands solistes, et nous voulons donner une place à des répertoires qui ont été moins joués.

 

L'OSR descend aussi dans la rue.

Pas au sens strict! Mais il faut rendre cet orchestre plus accessible à la population. Nous avons confié au photographe genevois Niels Ackermann la mission de dépoussiérer l'image de l'OSR. Nous voulons proposer un regard plus moderne sur notre métier et sur nos musiciens. Une trentaine d’images seront exposées sur le Quai Wilson, puis sur la Plaine de Plainpalais et à Lausanne. Certaines suivront l'orchestre dans ses tournées.

Nous installerons le Street Light Orchestra sur une place populaire de Genève au cours du mois de novembre. Ce dispositif musical permettra d'appréhender le travail d'orchestre. Il s'apparente à une série de lampadaires musicaux disposés les uns à côté des autres. Le premier diffuse par exemple les sons des bois, le second celui des cuivres, etc. Et sous le dernier lampadaire, on pourra entendre l'ensemble de l’orchestre.

 

L'OSR a aussi une tradition de diffusion et de radiodiffusion.

Les concerts du centenaire seront retransmis en direct par la Radio Suisse Romande. Puis en différé par France Musique ainsi qu’à la télévision (RTS, ARTE, Mezzo). Nous éditerons enfin un coffret de plusieurs CDs avec des inédits extraordinaires, retrouvés grâce à la complicité de la Radio Suisse Romande.

 

Quels enregistrements extraordinaires?

Surprise!

 

Propos recueillis par Vincent Borcard

Découvrez l'intégralité de la saison 2018/2019 de l'OSR sur le site www.osr.ch

Orchestre de la Suisse Romande - Concerts en familleNoga en concert au Théâtre Alchimic