Publié le 23/08/2016 à 16:22

A Bernex, Rencontres rock

Bernex enfile ses «Blue Suede Shoes»

 


Fan de rockabilly, d’Elvis ou des Beatles? La commune de Bernex vous propose un flash-back sur les années 50 et 60. Organisées tous les ans le premier week-end du mois de septembre, les Rencontres Musicales de Bernex sont un rendez-vous incontournable des amateurs de musique et de danse. Alternant les styles rock, jazz, country et folklorique, cette 31ème édition sera couleur rock’n’roll, où plusieurs hommages ressusciteront les figures mythiques de l’époque. Quinze groupes, professionnels et amateurs, se produiront tout le week-end sur les quatre scènes libres d’accès qui jalonneront la rue de Bernex les 3 et 4 septembre fermée à la circulation pour l’occasion. Le point sur le programme de cette édition 2016 avec Philippe Herdewyn.

 

 

Qu’est-ce qui fait le succès de ces rencontres depuis plus de 30 ans?

C’est LA grande fête annuelle offerte par la commune de Bernex à ses habitants et à tous les amateurs de musique; un rendez-vous en plein air de la rentrée très attendu chaque année. Tous les éléments sont réunis pour qu’un public familial passe un week-end enchanteur et festif. Entre carrousels et barbes à papa, les plus petits participent à des jeux d’antan, et des animations et des ateliers de cirque leur sont dédiés durant les deux jours. Cette année des échoppes vintage, dont une tenue par le fan club d’Elvis Presley, borderont la rue principale du village où l’on verra exposés entre autres véhicules, des voitures, des motos et des vespas des années 50 et 60 pour parfaire le thème musical choisi par la commune cette année.

Un podium permet également aux groupes de danse des différentes écoles de la commune (Ecole Club Zou, Fréquence rock, Rock Dance Company, Rock’n’roll Swing) de venir faire des démonstrations chorégraphiques, ce qu’on ne voit pas partout. Et pour une ambiance U.S. garantie, les changements de plateaux seront assurés par des cheerleaders (pom pom girls). Le plus, c’est peut-être les pistes de danse avec un vrai plancher installées devant les scènes de la mairie et de l’esplanade de l’église, permettant aux amateurs de venir danser à leur tour durant les concerts; et le rock des années 50-60 s’y prête plutôt bien.

 

La programmation compte de nombreux groupes suisses dont le célèbre groupe genevois Daddy’O, un retour très attendu.

Nous avons de nombreux musiciens de renom dans notre région et il nous tient à cœur de les mettre en avant. Nous nous réjouissons d’accueillir le groupe Daddy’O fraîchement reconstitué à la demande des nombreux fans de Vince Cassela et Pat Peray. Ce célèbre groupe de la fin des années 90 a eu la chance de jouer avec la formation première d’Elvis (Scotty Moore et D.J. Fontana) lors de leur venue en Suisse et de faire la première partie de Carl Perkins. Daddy’O a même eu le privilège de faire un bœuf avec Johnny Hallyday lors d’un événement dans un palace en Suisse.

Parmi les groupes de la région on retrouvera Ribs & Bacon, les Babel’s Rock, Styl’60, Cholest&Roll et le Tribute to The Shadows. Ce dernier s’est constitué il y a un peu plus de huit ans autour de cette formule avec Michel Klaus à la guitare basse, ex-Aiglons, Delfim Ferreira à la guitare d’accompagnement sur laquelle reposent rythme et harmonie, Gianni di Paolo à la batterie, Daniel Nicollin dit Nicky à la guitare solo, ancien membre des Four Shakers genevois, et Robert Ruata, par ailleurs bassiste du Beau Lac de Bâle.

 

 

D’autres hommages à certains géants de ces années-là sont prévus avec de vrais concerts-spectacles qui restitueront l’ambiance de ces années mythiques.

La musique des années 50-60 est marquée par de grand noms de la chanson à commencer par Elvis qui reste le plus gros vendeur de disques de la planète avec un milliard et demi d’exemplaires vendus depuis 1954. Même après sa mort, ses musiciens ont encore tourné des années avec un show enregistré. Et le côté spectacle est fondamental pour restituer l’ambiance de ces années-là. Chris Aaron & The Memphis Knights, une formation suisse de 14 musiciens, reprendra les plus grands succès du King de Love me Tender à Heartbreak Hotel en passant par Blue Suede Shoes.

En costumes noirs rétro et en uniformes colorés style «Sergeant Pepper», le fameux groupe français Patchwork retracera avec authenticité la carrière des Beatles en interprétant leurs plus grands titres, de Love me do à Let it be. Un jeu de guitare à la Setzer, Viktor Huganet tutoie ses aînés depuis plusieurs années sur les scènes européennes, et sera parmi nous pour un Tribute to Eddy Cochran.

Phil Haley and his Comments reprendront quant eux les titres phare de Bill Haley. Sur scène, la ressemblance avec «Le Père du R’N’R» est frappante tant dans la tenue vestimentaire que dans les sonorités ou le jeu de scène, offrant un hommage fidèle à celui qui a révolutionné le monde musical en 1954.

 

 

Parmi les grands standards anglophones, retrouvera-t-on quelques tubes français?

Nous ferons une petite incursion dans le yéyé, un style musical ayant émergé en France, en Italie et en Espagne au début des années 1960, visant généralement à désigner une musique ou une chanson adaptée d'un succès anglo-saxon, alors très prisée par la jeunesse. Le temps des Yéyés, également un groupe de la région, emmènera le public de Sylvie Vartan à Sheila et de Johnny à Claude François sur les rythmes twist, madison ou encore jerk. Babel’s Rock chantera également quelques classiques français comme Laissez-nous twister de Johnny Hallyday ou Fiche le camp Jack de Richard Anthony.

 

On ne compte qu’un seul groupe féminin, les Babel’s Girls, en 1ère partie des Babel’s Rock, un choix?

Pas du tout, c’est mon grand regret! En dehors du fait qu’à cette époque les groupes féminins étaient bien moins nombreux qu’aujourd’hui, sur les cinq groupes féminins contactés, aucun n’était disponible pour cette date-là. Les Babel’s Girls permettront tout de même au public d’entendre des titres comme Oh Boy, Stupid Cupid, La Bamba… et Laura Asleigh rejoindra Phil Haley and his Comments sur scène pour un hommage à Wanda Jackson & Janis Martin. Blondie, Patti Smith, Janis Joplin et Joan Baez devront attendre une édition consacrée aux années 70-80.

 

Propos recueillis par Alexandra Budde

 

Rencontres Musicales de Bernex - Rock’N'Roll 50' & 60'
Samedi 3 et dimanche 4 septembre 2016

Programme complet sur leprogramme.ch ou sur le site www.bernex.ch

Tous nos articles