Publié le 11/02/2019 à 10:46

25 ans de hip-hop fêtés au Théâtre Forum Meyrin

Farid Berki et ses quatorze danseurs passent en revue le festival Suresnes Cités Danse

 

25 ans de hip-hop, c’est une création du chorégraphe français Farid Berki imaginée comme une dédicace au festival des danses urbaines de Suresnes (Hauts-de-Seine), Suresnes Cités Danse, fondé en 1993 et auquel il a participé à ses débuts.

Pour cette création à voir au Théâtre Forum Meyrin le 13 février, Farid Berki s’est replongé dans un quart de siècle de chorégraphies, où chorégraphes issus du mouvement hip-hop des années 1980 et compositeurs ont cherché à créer une passerelle avec la danse contemporaine, une évolution dont le festival se fait l’écho depuis son origine. «Car à Suresnes, on ‘breake’ sur Bach ou sur Haendel, on ‘smurfe’ en couple et surtout on s’affranchit des codes et des préjugés.»

 

De la rue au théâtre

Danseur pionnier pour ce qui est d’avoir amené le hip-hop de la rue à la scène, Farid Berki est aujourd’hui un chorégraphe contemporain incontournable, signant plus d’une trentaine de créations avec sa compagnie, Melting Spot, où sont mixés différents styles comme le jazz ou la danse africaine, classique ou contemporaine, et portant le mélange des genres en fer de lance de sa démarche artistique. Après Fantazia, sa première création, il réinvente le ballet Petrouchka en version hip-hop en 1998. En 2011 il développe une écriture plus minimaliste dans la pièce pour sept danseurs Vaduz 2036 qui associe la danse à la vidéo. Deux ans plus tard, il créé Double Je(u), un duo avec la complicité de Serge Aimé Coulibaly. En 2014, la compagnie de Farid Berki fête ses 20 ans et l’année suivante, il créé Stravinski Remix, qui réunit une centaine de musiciens de l’Orchestre national de Lille.

 

 

L’histoire du hip-hop en quelques pas

En 2017, sur une invitation d’Olivier Meyer, directeur artistique de Suresnes Cités Danse, le chorégraphe demandait à quatorze danseurs de trois générations différentes de créer avec lui des improvisations inspirées de pièces qui avaient marqué les vingt-cinq dernières années du festival, telles que Macadam Macadam de Blanca Li, Boxe Boxe de Mourad Merzouki, Roméos et Juliettes de Sébastien Lefrançois ou encore Street Dance Club d’Andrew Skeels. Plus de cent pièces chorégraphiques furent alors passées à la loupe, pour en extraire les joyaux qui avaient apporté quelque chose de singulier à l’art chorégraphique et au hip-hop.

Sous la houlette d’Antoine Hervé, qui signe les arrangements musicaux de la pièce, les musiciens et compositeurs, comme Houria Aïchi, Jean-Sébastien Bach, Laurent Couson, Wax Tailor, Antonio Vivaldi, ou encore le Grupo Vocal Desandann, qui ont émaillé les spectacles toutes ces années, auront également la part belle lors de cette soirée festive qui unit hier et aujourd’hui.

25 ans de hip-hop, c’est une rétrospective colorée et multivitaminée, une danse enthousiaste, créative et communicative, un état d’esprit qui définit la culture hip-hop depuis près de cinquante ans.

 

Alexandra Budde

 

25 ans de hip-hop, une pièce pour 14 danseurs de Farid Berki à découvrir au Théâtre Forum Meyrin le 13 février 2019.

Renseignements et réservations au +41.22.989.34.34 ou sur le site du théâtre www.forum-meyrin.ch

Théâtre Am Stram Gram - Blind DateGrand Théâtre de Genève - Sombras