L’OCG dévoile sa saison 15/16

 

 L’OCG, la qualité avant tout

 

C’est au Théâtre Les Salons à Genève, dans une ambiance chaleureuse et sur un ton enjoué que les représentants de L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) ont parlé de la prochaine saison de l’Ensemble. Pas moins de 39 musiciens, presque 5 000 spectateurs par saison pour une cinquantaine de concerts donnés. Voici les chiffres communiqués. Sans oublier que le nombre d’abonnés de L’OCG est en augmentation.

 

 

Le programme de la saison prochaine s’annonce varié, ambitieux et prometteur. Le chef natif de Rotterdam Arie Van Beek, directeur artistique et musical en place depuis trois ans, a été reconduit pour trois années. Durant la présentation, Arie Van Beek a commenté les difficultés inhérentes à surmonter pour un orchestre de chambre : « On ne peut pas tout faire avec un orchestre de chambre. Par rapport à un orchestre symphonique, tous les membres d’un orchestre de chambre doivent être au top. Avec sept concerts de soirée durant l’année, il faut réussir à plaire à tout le monde, que chaque programme ait un thème, un fil rouge. »

 

L’Orchestre assurera le très attendu Concert de Noël. Un évènement prometteur qui réunira sur scène le trompétiste néerlandais Eric Vloeimans et le duo genevois de Sigmasix qui aura pour tâche de métamorphoser en lumière ce temple de la musique classique qu’est le Victoria Hall. Avec le Concours de Genève, le Grand Théâtre, les chorales de la région lémanique ou les festivals genevois, l’orchestre compte cette année encore de nombreuses collaborations.

 

 

Arie Van Beek a décrit les concerts de soirée à venir. Mardi 6 octobre, au Bâtiment des Forces Motrices, Arie Van Beek dirigera l’orchestre sur des morceaux de Johann Strauss, Richard Wagner, Blaise Ubaldini, Franz Schubert. Le mardi 24 novembre, toujours au Bâtiment des Forces Motrices, il s’agira du retour à la maison du violoniste Tedi Papavrami pour une Visite à Beethoven à travers nos contemporains. Arie Van Beek décrit la Grande Fugue en si bémol majeur op. 133 comme « une pièce très difficile, extraordinaire, d’avant-garde ». Le même soir, suivra une commande de L’OCG à Peter-Jan Wagemans, compositeur bien connu du public de l’orchestre, pour, la saison passée, ses Danses de Papillons. Cette fois, la proposition de Peter-Jan Wagemans s’intitulera Suite révolutionnaire et catastrophique.

 

Jeudi 14 janvier 2016, au Bâtiment des Forces Motrices, la troisième soirée tournera autour de Mozart & la Suisse. L’OCG sera ce soir-là dirigé par Jurjen Hempel et accompagné par le duo de pianistes Jatekok, deux jeunes femmes à la carrière prometteuse. Pour son quatrième concert de soirée le mardi 8 mars 2016, toujours au BFM, L’Ensemble collaborera avec L’Opéra de Chambre de Genève lors d’un concert intitulé En scènes. Avec le baryton Benoît Capt, ils renderont hommage à Betsy Jolas (qui fêtera ses 90 ans en 2016) en interprétant les Quatre Psaumes de Schütz. Cette soirée sera également l’occasion d'écouter Der Schauspieldirektor de Mozart, mis en espace pour l'occasion par Pierre-Emmanuel Rousseau.

 

Mardi 5 avril 2016 au Victoria Hall, la soirée sur le thème Concertons !, et qui reposera sur une collaboration avec le Sinfonietta de Lausanne, permettra de découvrir un programme original composé d’œuvres de Haendel, Bartók et Brahms. Cette soirée offrira également la possibilité d'écouter un chef-d'œuvre rarement joué de Schönberg, Concerto pour Quatuor à cordes et orchestre, composé en 1933 sur le modèle du Concerto Grosso de Haendel.

 

Le jeudi 12 mai 2016, au Bâtiment des Forces Motrices, aura lieu une soirée en l’honneur de Bach. « Je suis jaloux de ne pas diriger l’OCG », a avoué le chef d’orchestre sur le ton de l’humour. Pour cette soirée où Mozart rencontrera Bach, L’OCG sera dirigé par Andreas Stoehr, bien connu des Genevois. Jeudi 9 juin, au Victoria Hall, le public découvrira un Ciné-concert dirigé par Arie Van Beek. Sur le film Wunderhorn réalisé par Clara Pons et qui évoque la Première guerre mondiale, le baryton Dietrich Henschel, qui selon les mots du chef « est exceptionnel et chante tout par cœur », interprètera les 24 chansons du Knaben Wunderhorn dont la musique a été composé par Gustav Mahler.

 

 

Onze rendez-vous "hors-série" avec notament Le Chœur du Grand Théâtre de Genève, le Cercle Jean-Sébastien Bach, Le Motet de Genève ainsi que les désormais traditionnels Quatre heures d’Arie, Musiques en bouche ou encore ApérOCG viendront compléter ce programme de concerts de soirée. Une saison 2015/2016 à découvrir en détail sur le site www.locg.ch

 

Cécile Gavlak

Ensemble Contrechamps - Saison 18/19Noga en concert au Théâtre Alchimic