Publié le 30/09/2014 à 09:11

Gros plan sur la saison culturelle de Vernier

 

La danse à l’honneur à Vernier

 

Dès la première de couv, le ton est donné : la saison sera chorégraphique ou ne sera pas ! Bien entendu, il n’y aura pas que de la danse au programme culturel 2014-2015 de la ville de Vernier, loin de là ! Mais en choisissant une image tirée de Empty moves (parts I, II & III) du Ballet Prejlocaj pour visuel de plaquette de saison, on ne peut s’empêcher d’imaginer sinon une programmation totalement chorégraphique, un horizon peuplé de rencontres dansées. Demandez le programme !

 

Promesse tenue, puisque Vernier accueillera pas moins de 6 spectacles de danse, pour finir sa saison en mai 2015, avec un septième rendez-vous consacré à la Fête de la danse. Parmi les chorégraphes invités, pointons d’emblée deux incontournables : Benjamin Millepied qui viendra à Vernier accompagné de sa compagnie L.A. Dance Project et Raimund Hoghe qui y présentera An Evenong with Judy. Du premier, d’aucuns diront qu’il est ce bordelais ayant grandi en périphérie urbaine, fils d’une professeure de danse et d’un entraîneur sportif, propulsé danseur étoile du New York City Ballet à l’âge de 24 ans, avant de signer ses propres créations dès 25 ans pour le ballet de l'Opéra de Paris, l'American Ballet Theatre ou pour sa propre institution de rattachement, le New York City Ballet. D’autres diront tout simplement qu’il est le mari heureux et veinard de la sublimissime Nathalie Portman, rencontrée sur le tournage de Black Swan, où il assurait les fonctions de consultant chorégraphique et interprétait le rôle du Prince. Mais on notera surtout qu’à partir du 15 octobre 2014, Benjamin Millepied, 37 ans à peine, occupera un des postes les plus prestigieux du milieu chorégraphique, puisque le jeune homme assurera ni plus, ni moins que la direction de la Danse à l'Opéra de Paris, en succession de Brigitte Lefèvre. Chapeau bas ! Il présentera à la Salle des fêtes du Lignon 3 pièces chorégraphiques dont Quintett de William Forsythe.

Quant au second, dont le parcours n’est pas moins illustre, il est celui qui a accompagné 10 ans durant la célèbre - et ô combien célébrée - Pina Bausch au Tanztheater de Wuppertal, au titre de dramaturge, et sans conteste, celui qui a grandement contribué au succès de cette papesse de la danse-théâtre. Atteint d'une malformation du dos depuis sa naissance, l’homme ne pouvait qu’écrire et s’écrire dans un langage chorégraphique hors-norme, loin de toutes conventions et attentes spectatorielles. Depuis 25 ans, Raimund Hoghe n’en finit plus de raconter son rapport intime à un corps aussi bossu que bouleversant.

Viendront aussi le britannique Wayne McGregor avec Far, et, bien évidemment, Angelin Prejlocaj, avec Empty moves (parts I, II & III) ou encore Béatrice Massin avec Terpsichore et la compagnie Il Ballarino, avec I lieti giorni di Napoli, toutes deux présentées dans le cadre du festival Vernier sur Baroque.

 

 

Car si la danse est à l’honneur à Vernier, la musique est plus qu’au rendez-vous avec trois festivals entièrement consacrés à la musique rock, classique et baroque. Pour tous les goûts, tous les âges, tous les plaisirs ! Premier temps fort musical de la saison, le 30e Festival Vernier Sur Rock qui se tiendra à la Salle des fêtes du Lignon les vendredi 10 et samedi 11 octobre, avec en « avant-festival », la finale du Tremplin Jeunes artistes le 4 octobre 2014 à L’Abri - nouvelle scène culturelle genevoise implantée en vieille ville.
Deuxième temps : Vernier sur Baroque, qui investira à son tour le Lignon du 5 au 20 novembre. L’ouverture est ici confiée à l’Ensemble Daedalus, sous la direction de Roberto Festa avec Marco Beasley au chant et, c’est avec délice que l’on ira apprécier aussi le Don Quichotte de la Manche De Miguel de Cervantes avec Alain Carré, Hadrien Jourdan, Oleguer Aymami et Amandine Solano.
Et puis ce sera le tour de Vernier classique, du 3 au 17 mai, avec un  programme qui promet de très belles interprétations tels le Récital violoncelle-piano consacré à Schubert et Schumann à ne pas manquer, où la jeune Camille Thomas (violoncelle), nommée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Révélation Soliste instrumental de l’année 2014, accompagnée par le talentueux Fabrizio Chiovetta (piano), que l’on retrouvera par ailleurs avec Audrey Vigoureux, pour un Récital à 2 pianos & 4 mains, autour de Bach, Mozart et Schubert.

 

 

Enfin, du théâtre tous genres confondus, avec tout d’abord un programme original de lectures titré Les Pères à Vernier, projet proposé par Miguel Fernandez autour de la diversité de la relation entre père et fils. Ces lectures sont proposées tous les samedis matin dès 10h00, du 6 septembre au 11 octobre et se clôtureront sur un spectacle de Miguel Fernandez lui-même, intitulé Les Pères d’après le texte de Julie Annen, Recueil de témoignages de papas de tous les âges, de toutes les conditions et de toutes les motivations. Ou encore, l’inénarrable Pierre Richard qui nous revient – de loin ? – avec un énième solo autobiographique, où récits de tournages, succès qui monte à la tête et chute brutale s’entremêlent, pour un retour drôle et touchant sur une vie d’artiste. Et bien d’autres surprises culturelles encore à découvrir à Vernier et sur www.vernier.ch

 

Sèverine Garat

Tous nos articles
LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK
leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Ou est ma maison 3 - Comédie