Théâtre

Wild women don’t have the blues | Julia Batinova

| Théâtre

Conception et mise en scène Julia Batinova
Avec Julia Batinova, Christine Berthier, Noémie Griess, Kayije Kagame, Anna Pieri et enfants en alternance Sasha Gravat, Félicia Roth et Line Roth

Wild women don’t have the blues, une pièce conçue et mise en scène par Julia Batinova à découvrir au Théâtre du Galpon à Genève du 6 au 15 octobre 2017.

Sur le plateau, un nulle part, quelque part. Une route, un croisement, comme une perspective, une page blanche sur laquelle tout est à écrire. Le calme avant la tempête, avant que les présences et les mots n’habitent ce devenir.

Julia Batinova puise l’énergie de cette pièce dans la poésie, la musique et la peinture. Pour sa première mise en scène, la jeune comédienne révèle cinq femmes et une très jeune fille qui sortent de l’ombre, s’émancipent de leur chagrin ou y plongent, parlent de ce qui se cache au fond de leur corps, de leur âme.

Elles font corps avec les vers de Marina Tsvetaleva; des vers qui coupent la respiration, qui raclent, raillent et tranchent. Des vers comme des armées de sabres, qui forment un langage de lames précises, de poignards infatigables, éclatants et méthodiques.

Wild women don’t have the blues est une création qui parle d’amour avec une puissance poétique et visuelle qui sublime la timidité et l’effronterie, les larmes et le rire.


Voir les infos pratiques

Les "Séparables": la force de l’amour pur


Les "Séparables": la force de l’amour pur

«C’est pas un copain pour toi, ma fille. Je te jure, ça va mal finir.» Le Théâtre Am Stram Gram retrouve son fondateur, le comédien et metteur en scène Dominique Catton, pour la création de la pièce Les Séparables de Fabrice Melquiot du 19 janvier au 4 février. Une histoire actuelle, celle d’une amitié entre deux enfants qui devient un amour malgré les différences culturelles qui auraient dû les séparer. Interview.

Cupidité quand tu nous tiens


Cupidité quand tu nous tiens

Avec La Grande et fabuleuse histoire du commerce, ce sont les mécanismes marchands de la société entière qu’explore le Théâtre du Grütli du 9 au 28 janvier. Une fable racontée en deux temps; l’histoire commence dans les années 1960, puis est propulsée en 2018. Nous suivons des VRP, ces vendeurs itinérants pour qui le chiffre est tout. Au cas où on douterait que l’irrémédiable loi du marché est notre maître à tous.

Rapports humains mis à vif au POCHE /GVE


Rapports humains mis à vif au POCHE /GVE

Jusqu’à la fin du mois, Arlette et Moule Robert se renvoient la réplique au POCHE /GVE, mais attention à l’arrivée de Voiture américaine. Un texte contemporain de la Québécoise Catherine Léger mis en scène par Fabrice Gorgerat pour compléter le dialogue des trois pièces présentées dans le cadre du Sloop5 «machines du réel».

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Théâtre des Marionnettes de Genève - Le petit AsmodéeL’Orchestre de Chambre de Genève - Martin en couleurs