Théâtre pour enfant / famille

Un Os à la Noce | Compagnie des Hélices

| Théâtre | Spectacle pour enfant / famille | Marionnettes / Théâtre d'objets

| Genre complémentaire : Marionnettes à crosse

Dès 8 ans

D’après Antigone de Sophocle, mise en scène Isabelle Matter
Par la compagnie des Hélices
Adaptation de Domenico Carli et Isabelle Matter
Avec Martine Corbat, Michel Favre, Simon Guélat et Hélène Hudovernik

Un Os à la Noce, un spectacle mis en scène par Isabelle Matter d’après "Antigone" de Sophocle, à découvrir en famille au Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG) du 18 au 30 septembre 2018.

La ville de Thèbes se pare pour la fête. On s’apprête à célébrer les noces d’Antigone et de Hémon. Dans les airs, Boss, le chef des vautours, jubile. La dépouille d’un jeune prince gisant devant les remparts fera un fabuleux festin pour le mariage de sa fille Nekhbet avec le Capitaine Vautard. La nuit tombe, et ce qui devait être une journée de réjouissances tourne peu à peu à la catastrophe. Antigone s’échappe de la ville pour ensevelir le corps de son frère laissé à l’abandon, bravant ainsi l’interdit de Créon, Roi de Thèbes, et gâchant le banquet des charognards, tandis que Nekhbet tombe éperdument amoureuse d’un corbeau égaré dans la région…

Cette réécriture originale du mythe d’Antigone est servie sur un plateau par des maîtres d’hôtel en gants noirs. En permettant au spectateur d’appréhender la tragédie du point de vue des vautours, la metteuse en scène Isabelle Matter propose une approche toute en nuances de l’éternel antagonisme entre croyances personnelles et normes collectives. Quelle issue lorsque deux systèmes de valeurs différents s’opposent? Lorsque les dialogues se figent? Lorsqu’obstination et intransigeance atteignent un point de non-retour? Tels les vautours qui tournoient au-dessus des portes de Thèbes, les marionnettes nous invitent ici à prendre de la hauteur…


Voir les infos pratiques

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

EF_Femininity: débat de genre au Grütli


EF_Femininity: débat de genre au Grütli

Enfants, ils se rêvaient filles. Les chorégraphes Marcel Schwald et Chris Leuenberger présentent EF_Femininity les 15 et 16 octobre au Grütli, Centre de production et de diffusion des Arts vivants à Genève, un spectacle créé avec la journaliste Shilok Mukkati, l’artiste performeuse Living Smile Vidya et la chorégraphe Diya Naidu, trois activistes indiennes pour la reconnaissance de leur propre féminité.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

Transrobotisme à Saint-Gervais


Transrobotisme à Saint-Gervais

Guillaume Béguin s’empare de l’intelligence artificielle pour mieux questionner notre monde à travers un spectacle corrosif et drôle intitulé Titre à jamais provisoire, à voir au Théâtre Saint-Gervais à Genève du 11 au 18 octobre. L’auteur a choisi l’absurde de notre présent virtuel pour parler des fondements de la culture, un sujet qui l’anime depuis plusieurs années.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Concours de Geneve 2018Théâtre Forum Meyrin - Le Triomphe de l’amour