Théâtre

Titre à jamais provisoire | Guillaume Béguin

| Théâtre

Conception et mise en scène Guillaume Béguin
Avec Tiphanie Bovay-Klameth, Lou Chrétien-Février, Lara Khattabi, Pierre Maillet et Matteo Zimmermann

Titre à jamais provisoire, une pièce conçue et mise en scène par Guillaume Béguin à découvrir au Théâtre Saint-Gervais à Genève du 11 au 18 octobre 2018.

Il était une jeune femme, qui n’en était plus tout à fait une. Elle avait été générée artificiellement, comme une poupée ou robot androïde. Elle n’avait pas de parents, et pas de passé. Pour vivre et penser, elle regardait le monde, et elle recopiait, sans être jamais capable de créer autre chose que de l’identique. Le temps en elle s’était figé. Aussi artificiellement intelligente était-elle, elle était incapable de créer. Les rêves en elle ne trouvaient pas de terreau. Titre à jamais provisoire nous conte son histoire, tragique et absurde.

Toute ressemblance avec les humains d’aujourd’hui, hautement technologiques et peut-être bientôt robotisés, n’est pas tout à fait fortuite…


Voir les infos pratiques

Western théâtral au Théâtre du Loup


Western théâtral au Théâtre du Loup

Avec Wild West Women de Caroline Le Forestier, la compagnie du Théâtre de l’ECROU propose une expérience théâtrale inédite du 14 au 16 décembre, au Théâtre du Loup à Genève. Dans cette pièce, le monde du théâtre rencontre celui du bruitage pour raconter les pionniers de l’Ouest américain à travers le périple de trois femmes assoiffées de liberté.

Romy Schneider, l’enquête impossible


Romy Schneider, l’enquête impossible

Avec La Côte d’Azur (Romy et Alain sont dans une piscine), le POCHE /GVE propose de redécouvrir Romy Schneider pour mieux s’interroger sur le rôle et la trace laissée par une actrice ou un acteur. Le spectacle se compose surtout de monologues très peu monotones. Le portrait en creux de la star mêle et entremêle petite et grande histoire, drames personnels et vertiges universels. A démêler ou à apprécier tel quel jusqu’au 16 décembre.

Danses et légende(s) d’une Africaine moderne


Danses et légende(s) d’une Africaine moderne

A un endroit du début permet à Germaine Acogny, «mère de la danse africaine», de s’illustrer dans un spectacle total, qui emprunte aussi au théâtre et à la vidéo. L’artiste a étudié auprès des grands de la danse occidentale. Dans un spectacle déroulant les fils de sa vie, elle développe des formes où les danses patrimoniales traditionnelles sont projetées dans le monde moderne. Représentation unique au Théâtre Forum Meyrin le 11 décembre 2018.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Le Grütli - Centre de production et de diffusion des Arts vivantsVille de vernier - GaetanVille de Genève - Ciné-concert Le mécano de la générale