Théâtre

Pièce pour une femme, un violoncelle, cinq violons et un fantôme et demi | Compagnie Thalie

| Théâtre

Aurélie Imbert, écrit et mise en scène - Jean-Louis Déconfin, musique
Avec Annick Gambotti

Pièce pour une femme, un violoncelle, cinq violons et un fantôme et demi, une création de la Cie Thalie à découvrir du 23 au 28 février 2021 à la Comédie de Ferney-Voltaire.

Nous sommes en France durant la montée du régime de Vichy. De son côté, l’Allemagne remplit les camps de concentration et dans le pays des droits de l’Homme, les tensions antisémites se font de plus en plus ressentir.

Nadia Duphein est juive… Mais elle est également une grande compositrice et ses relations lui permettent d’obtenir des papiers «français» et d’avoir un statut privilégié en tant que grande artiste. Un jour, l’on frappe à la porte de Nadia Duphein. Elle est réquisitionnée pour assurer un concert avec son orchestre pour le régime allemand.

Nadia doit composer son équipe. Les musiciens qui joueront pour le régime ont une chance d’avoir la vie sauve, du moins pour quelque temps et de cela Nadia en a conscience. Jean Louis Déconfin, musicien et compositeur remet Ravel au goût du jour dans une interprétation nouvelle et originale et nous donne également à entendre des morceaux composés spécialement pour la pièce et qui résonnent à merveille avec ce cri déchirant d’une humanité perdue.

Le Boléro de Ravel sera le fil conducteur de cette histoire dans laquelle une femme chef d’orchestre va se battre jusqu’au bout pour sauver ou du moins tenter de différer la mort de femmes et d’hommes condamnés.


Voir les infos pratiques
Radio Bascule