Pluridisciplinaire

Le port des marins perdus | Ensemble Caravelle

| Théâtre | Musique | Spectacle musical

Morgane Frémaux et Loredana von Allmen, mise en scène graphique
Solène Besnard, livret graphique

Le port des marins perdus, un spectacle musical de l'Ensemble Caravelle, à découvrir du 14 au 16 février 2020 au Théâtre des Grottes, Genève.

Pour son nouveau spectacle, l’Ensemble Caravelle a choisi d’associer l’univers du graphisme à la création musicale pour réaliser un spectacle où arts de la scène et arts graphiques dialoguent et se nourrissent mutuellement.

Dans ce spectacle hybride, l’Ensemble Caravelle s’inspire librement du best-seller Le port des marins perdus. Les deux auteurs, Teresa Radice et Stefano Turconi, y décrivent un univers de marins explorateurs et chercheurs de trésors du début du XIXème siècle, sous la forme d’un véritable opéra graphique.

Dans ce spectacle, le spectateur est invité à plonger au cœur d’une épopée musicale et graphique. Les musiciens deviennent des véritables personnages, contant l’histoire avec leurs instruments.

Caravelle est un ensemble composé de six jeunes musiciens tous issus de la Haute Ecole de Musique de Genève. Leur intérêt commun pour le mélange des arts et leur envie de réinventer la forme du concert classique les ont amenés à créer en juin 2013 cet ensemble à la formation instrumentale atypique (flûte, alto, piano, percussions et voix). Les artistes jettent de multiples passerelles entre les différents arts de la scène, théâtre, cirque, danse, en plaçant toujours la musique au cœur de la création et de leur univers poétique.


Voir les infos pratiques

Sous le signe de Stravinsky et sa puissance expressive


Sous le signe de Stravinsky et sa puissance expressive

Threni est considérée comme l’œuvre religieuse la plus grandiose de Stravinski. Fort peu jouée, et toutefois monumentale par sa polyphonie, son utilisation aux couleurs incroyablement variées de chœurs mixtes spectaculaires, sa composition virtuose. L’Orchestre & Chœur de Chambre de la HEM interprète cette composition méconnue le 4 mars 2020 au Victoria Hall, Genève.

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Elektrik - TFMDés-espoir - L'OCG