Théâtre

La Maladie de la mort | Katie Mitchell

| Théâtre

D’après l'oeuvre de Marguerite Duras, mise en scène Katie Mitchell
Avec Lætitia Dosch
Irène Jacob, narration

La Maladie de la mort, un spectacle de Katie Mitchell d’après l’oeuvre de Marguerite Duras à découvrir au Théâtre Forum Meyrin à Genève les 20 et 21 avril 2018.

Que feriez-vous si vous étiez incapable d’aimer? Un homme paye une femme pour qu’elle vienne toutes les nuits dans une chambre d’hôtel au bord de la mer. Chaque nuit, il l’observe, la touche, l’étreint. Il cherche l’amour en elle, il cherche l’amour en lui. Il en guette les signes sans les trouver, il pleure. Elle affirme qu’il est atteint de la "maladie de la mort", il semble ignorer ce que cela signifie. Elle est à la fois sa dernière chance et la fin tragique de tout espoir.

Dans un bastion qui reste très masculin, Katie Mitchell est considérée comme l’une des figures majeures de la mise en scène actuelle. Avec une virtuosité qui n’appartient qu’à elle, l’artiste britannique utilise la vidéo projetée en direct et parvient ainsi à restituer l’effet de solitude et d’incommunicabilité si fortement ancré dans l’écriture de Duras.

Irène Jacob joue admirablement la narratrice, celle qui porte la voix de Marguerite Duras; la prodigieuse Lætitia Dosch apporte toute l’étrangeté nécessaire au personnage de la jeune femme nue qui fait payer ses services.


Voir les infos pratiques

Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE


Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE

Du 23 avril au 13 mai 2018 au POCHE /GVE, Change l’état d’agrégation de ton chagrin creuse autour du deuil et de la douleur causés par le suicide d’un adolescent. Le texte de Katja Brunner – déjà comparée à Elfriede Jelinek – pour sa violence et son élégance, est mis en scène par Anna Van Brée, bien décidée à ne pas oublier la résilience et le théâtre en route. Surtout le théâtre.

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Le 27 avril, le Festival La Cour des Contes de Plan-les-Ouates lancera sa 21ème édition. Jusqu’au 6 mai, l’art du récit se donnera sous toutes ses formes. Gros plan sur La Nuit du conte avec Francine Vidal, directrice artistique de la Compagnie Caracol dont le Café Ulysse prendra possession de l’Espace Vélodrome le 28 avril, le temps d’une épopée.

Elvett: électro de velours à l’Epicentre


Elvett: électro de velours à l’Epicentre

Samedi 28 avril, Elvett offre une occasion de découvrir les morceaux d’un album annoncé pour l’automne. Sur la scène de l’Epicentre à Collonge-Bellerive, le duo genevois formé de Lyn m et Alain Frey se fait quartet pour une prestation qui privilégie le live. Mais toujours au service de paysages sonores électroniques qui invitent au voyage.

Mad Grass ou la révolution verte d’Am Stram Gram


Mad Grass ou la révolution verte d’Am Stram Gram

Du 27 au 29 avril, Mad Grass fait pousser ses graines dans une jungle de béton. Burlesque, le spectacle de L’Organisation (Elodie Segui et Emmanuelle Destremau) appelle à la résistance contre l’industrie des semences. Et déborde de la scène avec une expérience gustative – Le Repas botanique – et un appel aux vidéos de (joyeux) combat. En création au Théâtre Am Stram Gram.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

POCHE /GVE - Change l’Etat d’agrégation de ton chagrin ou qui nettoie les traces de ta tristesse ?Grand Théâtre de Genève - King Arthur or The British Worthy