Théâtre

La Maladie de la mort | Katie Mitchell

| Théâtre

D’après l'oeuvre de Marguerite Duras, mise en scène Katie Mitchell
Avec Lætitia Dosch
Irène Jacob, narration

La Maladie de la mort, un spectacle de Katie Mitchell d’après l’oeuvre de Marguerite Duras à découvrir au Théâtre Forum Meyrin à Genève les 20 et 21 avril 2018.

Que feriez-vous si vous étiez incapable d’aimer? Un homme paye une femme pour qu’elle vienne toutes les nuits dans une chambre d’hôtel au bord de la mer. Chaque nuit, il l’observe, la touche, l’étreint. Il cherche l’amour en elle, il cherche l’amour en lui. Il en guette les signes sans les trouver, il pleure. Elle affirme qu’il est atteint de la "maladie de la mort", il semble ignorer ce que cela signifie. Elle est à la fois sa dernière chance et la fin tragique de tout espoir.

Dans un bastion qui reste très masculin, Katie Mitchell est considérée comme l’une des figures majeures de la mise en scène actuelle. Avec une virtuosité qui n’appartient qu’à elle, l’artiste britannique utilise la vidéo projetée en direct et parvient ainsi à restituer l’effet de solitude et d’incommunicabilité si fortement ancré dans l’écriture de Duras.

Irène Jacob joue admirablement la narratrice, celle qui porte la voix de Marguerite Duras; la prodigieuse Lætitia Dosch apporte toute l’étrangeté nécessaire au personnage de la jeune femme nue qui fait payer ses services.


Voir les infos pratiques

La Comédie fête Mademoiselle Julie


La Comédie fête Mademoiselle Julie

Avec Julie’s Party, la Comédie de Genève fait la fête à LA Mademoiselle Julie de Thomas Langhoff. Il y a 30 ans, la mise en scène du texte d’August Strindberg par Langhoff avait marqué les esprits. La nouvelle direction de la Comédie l’interroge à son tour avec 5 spectacles et un film à découvrir sur la grande scène, mais aussi dans les loges ou dans l’atelier des costumes. Jusqu’au 30 septembre.

Antigone: une antihéroïne au Théâtre des Marionnettes de Genève


Antigone: une antihéroïne au Théâtre des Marionnettes de Genève

Isabelle Matter inaugure la saison 2018/19 du Théâtre des Marionnettes de Genève avec Un Os à la Noce du 18 au 30 septembre. Adapté d’après Antigone de Sophocle pour les enfants dès huit ans, ce spectacle met en exergue la promiscuité qu’il peut y avoir entre le bien et le mal, la volonté des uns et celle des autres.

Le Lemanic Modern Ensemble célèbre l’art des tissages


Le Lemanic Modern Ensemble célèbre l’art des tissages

Le Lemanic Modern Ensemble (LME) lancera sa saison le 28 septembre à l’Auditorium d’Annemasse avec une interprétation de L’histoire du soldat de Stravinsky et Ramuz. D’un hommage à Michael Jarrell à des programmes thématiques consacrés à des courants «nationaux», le co-directeur du LME, Mathieu Poncet, donne douze bonnes raisons d’aimer une musique contemporaine exigeante.

A l’Opéra des Nations, Carmen entre ombre et lumière


A l’Opéra des Nations, Carmen entre ombre et lumière

Jusqu’au 17 septembre, l’Opéra des Nations à Genève accueille Carmen. La chorégraphe et scénographe Reinhild Hoffmann s’intéresse tout particulièrement aux tensions qui traversent les personnages et la musique de Georges Bizet. Sa mise en scène s’incarne dans une ambiance de clair-obscur qui saisira les spectateurs. Dans tous les cas, l’amour est un oiseau rebelle, et à la fin, quelqu’un doit mourir.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Théâtre Forum Meyrin - Richard GallianoL’Orchestre de Chambre de Genève - Flûte alors !Grand Théâtre de Geneve - Beggars Opera