Théâtre

L’Ile des esclaves | Marivaux, Valentin Rossier

| Théâtre

De Marivaux, mise en scène Valentin Rossier
Avec Juan Antonio Crespillo Dominique Gubser, Marie Druc Lionel Brady et Valentin Rossier

L’Ile des esclaves, une pièce de Marivaux mise en scène par Valentin Rossier à découvrir au Parc de Trembley à Genève du 15 au 31 mai dans le cadre du Tour Vagabonde Festival 2019.

Après La seconde surprise de l’amour créée en 2014, le metteur en scène Valentin Rossier explore à nouveau l’œuvre de Marivaux avec sa nouvelle création L’Ile des esclaves. Cette comédie en un acte est une œuvre satirique que Beaumarchais qualifiait de « petit bijou ». Cette pièce écrite en 1725 s’inscrit dans l’esprit de la Commedia dell’arte et occupe une place à part dans l’œuvre de Marivaux. En effet, l’allusion aux fêtes romaines des « saturnales » durant lesquelles les esclaves, provisoirement affranchis, pouvaient donner des ordres à leurs maîtres, rend parfaitement compte de l’argument original de cette comédie. Ce voyage imaginaire autorise une réflexion politique et morale qui apparaitrait à juste titre comme dangereusement subversive si elle s’ancrait dans la réalité immédiate. C’est aussi un moyen de montrer les iniquités d’un ordre social fondé sur le seul hasard de la naissance.

Quatre naufragés échouent sur une île dirigée depuis un siècle par des esclaves révoltés dans laquelle les rôles sont inversés : les esclaves deviennent des maîtres et les maîtres des esclaves. Quand le pouvoir change de main, les masques tombent et les valets prennent leur revanche sur les maîtres. Cette inversion des rôles permettra-t-elle l’émergence d’un ordre nouveau et plus égalitaire ? Ou les vieilles habitudes reprendront-elles le dessus ? L’ordre ancien va-t-il se remettre en place avec simplement une nouvelle distribution des rôles ? Inspirés par l’expérience des souffrances vécues, les esclaves vont-ils se comporter avec plus d’humanité que ne le faisaient leurs anciens maîtres, où vont-ils reproduire les agissements de ceux-ci?
 

 
 Soirées DJ « Les nuits vagabondes » 

Les samedis 18 et 25 mai de 21h00 à 00h00 - entrée libre.


Voir les infos pratiques

Un trou noir qui absorbe tout


Un trou noir qui absorbe tout

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Du 24 au 26 avril, le Théâtre Am Stram Gram devait présenter Nous dans le désordre, de Estelle Savasta, qui raconte l’histoire d’un adolescent qui décide de rester couché et de ne plus communiquer, déclenchant une foule de réactions dans son entourage.

La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine


La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Pour vous le faire encore davantage regretter, et vous distraire, leprogramme.ch donne la parole aux artistes et créateurs des spectacles annulés. Dans Frères, attendu au TMG du 25 au 29 mars 2020, la Cie Les Maladroits devait raconter la Guerre d’Espagne et son cortège d’atrocités avec du sucre et du café.

L’OSR avec Mahler et Piemontesi en 2020-2021


L’OSR avec Mahler et Piemontesi en 2020-2021

INTERVIEW. Steve Roger, directeur général de l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR), présente la Saison 2020-2021. Celle-ci verra Jonathan Nott diriger notamment plusieurs oeuvres de Gustav Mahler.

Oser l’espoir en réalité augmentée


Oser l’espoir en réalité augmentée

INTERVIEW. Le directeur Aviel Cahn et la dramaturge Clara Pons présentent la saison 2020-2021 du Grand Théâtre de Genève. Photo: Pélleas et Mélisande, de Claude Debussy, à découvrir du 18 au 28 janvier 2021.

A la vivante mémoire de nos pères


A la vivante mémoire de nos pères

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! leprogramme.ch donne la parole aux créateurs des spectacles annulés. Avec Partir, Jean-Daniel Piguet devait interroger l’humain face à la mort, du 15 au 26 juin au Grütli

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...