Théâtre pour enfant / famille

L’homme qui plantait des arbres

| Théâtre | Spectacle pour enfant / famille | Marionnettes / Théâtre d'objets

| Genre complémentaire : Marionnettes à gaines

Dès 7 ans

D’après la nouvelle L’Homme qui plantait des arbres de Jean Giono, mise en scène Sylvie Osman
Avec Pierre Blain et Erika Faria de Oliveira
Greta Bruggeman, marionnettes

L’homme qui plantait des arbres, un spectacle mis en scène par Sylvie Osman d’aprés la nouvelle de Jean Giono à découvrir en famille dès 7 ans au Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG) du 15 au 26 novembre 2017.

Elzéard Bouffier. C’est le nom de ce vieux berger rencontré par le narrateur au détour d’une longue randonnée en Provence. Cet homme humble et solitaire s’adonne tous les jours au même rituel immuable: il collectionne des graines, les nettoie soigneusement, en sélectionne une centaine et les plante le lendemain. De sa patience et sa générosité naîtra au fil des ans une immense forêt de chênes, de frênes et de bouleaux, jeune et frémissante, qui marquera la régénération d’une région entière.

Rédigée en une nuit, cette fable poétique et engagée de Jean Giono a fait le tour du monde. Longtemps le mystère a plané autour de l’existence réelle d’Elzéard Bouffier. L’ambiguïté entre vérité et vraisemblance est au centre de la mise en scène de la compagnie Arketal, qui relie habilement les sphères réelles et fictionnelles en jouant sur le rapport entre l’acteur-narrateur et le berger-marionnette. Les décors colorés et stylisés et les marionnettes construites en matériaux bruts font l’éloge de la simplicité et de l’authenticité. Ensemble, ils donnent corps au beau message d’espoir et de partage de Jean Giono, où chaque geste, aussi petit soit-il, est porteur de sens.


Voir les infos pratiques

Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE


Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE

Du 23 avril au 13 mai 2018 au POCHE /GVE, Change l’état d’agrégation de ton chagrin creuse autour du deuil et de la douleur causés par le suicide d’un adolescent. Le texte de Katja Brunner – déjà comparée à Elfriede Jelinek – pour sa violence et son élégance, est mis en scène par Anna Van Brée, bien décidée à ne pas oublier la résilience et le théâtre en route. Surtout le théâtre.

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Le 27 avril, le Festival La Cour des Contes de Plan-les-Ouates lancera sa 21ème édition. Jusqu’au 6 mai, l’art du récit se donnera sous toutes ses formes. Gros plan sur La Nuit du conte avec Francine Vidal, directrice artistique de la Compagnie Caracol dont le Café Ulysse prendra possession de l’Espace Vélodrome le 28 avril, le temps d’une épopée.

Elvett: électro de velours à l’Epicentre


Elvett: électro de velours à l’Epicentre

Samedi 28 avril, Elvett offre une occasion de découvrir les morceaux d’un album annoncé pour l’automne. Sur la scène de l’Epicentre à Collonge-Bellerive, le duo genevois formé de Lyn m et Alain Frey se fait quartet pour une prestation qui privilégie le live. Mais toujours au service de paysages sonores électroniques qui invitent au voyage.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Festival La Cour des Contes 2018L’Orchestre de Chambre de Genève - Une nuit américaine