Théâtre

Julie’s Party | Luk Perceval & friends

| Théâtre

Mises en scène Luk Perceval, Christiane Jatahy, Amir Reza Koohestani, Pascal Rambert, Tiago Rodrigues et tg STAN

Julie’s Party, 5 spectacles et 1 film inspirés par Mademoiselle Julie d'August Strindberg à découvrir à la Comédie de Genève du 11 au 30 septembre 2018.

Julie. Qui serait-elle en 2018? Julie? Mademoiselle Julie, celle de Strindberg. Comment dire le désir au milieu de l’amour pur, des procès et de Me too. Natacha Koutchoumov et Denis Maillefer, nouveaux co-directeurs de la Comédie de Genève, ont proposé à quelques-uns des artistes qu’ils aiment de venir dans les murs de ce théâtre qui a accueilli une Julie de légende (celle de Matthias Langhoff). Ils ont appelé Luk Perceval. Et Tiago Rodrigues et Pascal Rambert et Christiane Jatahy et tg STAN et Amir Reza Koohestani. Ils ont dit on vient. Pour raconter "leur" Julie aujourd’hui, leur Julie d’aujourd’hui. Pour écrire et dire ce qu’ils ont à nous dire de Strindberg et d’eux-mêmes.

Dans une soirée kaléidoscope faite de plusieurs spectacles qui se jouent sur les scènes, mais aussi dans une loge, au bar, dans un dépôt de costumes. C’est chez Julie, une nuit de la Saint-Jean. C’est l’ouverture de la saison de la Comédie, alors c’est une party, celle de Julie.

Mode d'emploi

Vous réservez pour Mademoiselle Julie, de Luk Perceval, sur le grand plateau. Les modalités d’accès aux "petite" formes des autres metteurs en scène vous seront communiquées en temps voulu (places parfois très limitées). D’autres surprises vous attendent.

Programme détaillé

__Mademoiselle Julie d'August Strindberg, mise en scène Luk Perceval
Avec Bettina Stucky et Roberto Jean
La Julie de Luk Perceval est une bourgeoise de 50 ans, et Jean un tout jeune homme vivant dans la précarité. Donnant/donnant.

__Une Autre Fin de Tiago Rodrigues
Avec Marie-Madeleine Pasquier et Pierre-Isaïe Duc
Tiago Rodrigues imagine un futur possible pour Julie et Jean. Strindberg ne l’avait pas vu ainsi.

__"christine" de Pascal Rambert
Avec Gwenaëlle Vaudin
Et Christine? Le personnage secondaire de la pièce de Strindberg a touché Pascal Rambert qui a eu envie de venir à notre Party et d’écrire une pièce de chambre à une voix.

__Cuisine de tg STAN
Avec Rébecca Balestra et Arnaud Huguenin
Frank Vercruyssen du tg STAN est inspiré par une actrice et un acteur et les regarde dans leur cuisine. Julie? Oui encore elle.

__Miss Julie d'Amir Reza Koohestani
Les affres intimes de Julie vont bien à ce metteur en scène iranien si singulier.

__Julia O Filme, un film de Christiane Jatahy
Christiane Jatahy a marqué les esprits avec Julia, son spectacle lui aussi d’après Mademoiselle Julie. Elle nous propose un film inédit, sur le même thème.
 

 
 Autour du spectacle 

Brunch du samedi autour de Julie’s Party, le 22 septembre à 11h00.

Dans le cadre de La Bâtie, lecture de Mademoiselle Julie, par les acteurs du spectacle de Matthias Langhoff créé en 1988 à la Comédie: Laurence Calame, François Chattot et Martine Schambacher. Plus d’ infos sur www.batie.ch


Voir les infos pratiques

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

EF_Femininity: débat de genre au Grütli


EF_Femininity: débat de genre au Grütli

Enfants, ils se rêvaient filles. Les chorégraphes Marcel Schwald et Chris Leuenberger présentent EF_Femininity les 15 et 16 octobre au Grütli, Centre de production et de diffusion des Arts vivants à Genève, un spectacle créé avec la journaliste Shilok Mukkati, l’artiste performeuse Living Smile Vidya et la chorégraphe Diya Naidu, trois activistes indiennes pour la reconnaissance de leur propre féminité.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Théâtre Forum Meyrin - Le Triomphe de l’amourConcours de Geneve 2018