Théâtre

Je suis la bête

| Théâtre | Spectacle musical

Odja Llorca, voix - Pierre Badaroux, contrebasse et électroacoustique - Didier Petit, violoncelle - Vivien Trelcat, électroacoustique

Je suis la bête, un récit musical envoûtant de la Compagnie (Mic)zzaj, à découvrir le 13 février 2020 à Château Rouge, Annemasse.

Je suis la bête est la rencontre de deux partitions: celle d’Anne Sibran qui explore le grand mystère de l’être – animal et celle de Pierre Badaroux qui, par son écriture musicale, rejoint et surexpose le récit.

Pierre Badaroux a choisi de plonger les spectateurs-auditeurs au coeur d’une forêt profonde et mystérieuse, sur les pas d’une enfant sauvage en quête d’apprentissage quittant son environnement, la forêt, pour entrer en contact avec la civilisation.

Grâce à un dispositif sonore immersif et une scénographie au plus proche de la narration, chacun est invité à s’abandonner au rêve, entre récit, musique, sons et vibrations.


Voir les infos pratiques

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

Aux miroirs de Louise Bourgeois


Aux miroirs de Louise Bourgeois

Pour Louis(e), création autour de la figure de l’artiste Louise Bourgois, Rachel Gordy et Thrisha Leys se sont plongée dans ses journaux intimes, son œuvre... Résultat: un sensible portrait dévoilant des facettes peu connues de l’une des sculptrices et plasticiennes majeures du siècle dernier. A découvrir au Grütli, du 24 février au 8 mars.

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Les Huguenots - Grand Théâtre de GenèveLes beaux jours - Les Amis musiquethéâtreTrisha Leys - Grütli