Théâtre

J'ai rêvé la révolution | Compagnie A brûle pourpoint

| Théâtre

Écriture et mise en scène Catherine Anne
Avec Catherine Anne, Luce Mouchel, Morgane Réal et Pol Tronco

J'ai rêvé la révolution, une pièce écrite et mise en scène par Catherine Anne à découvrir au Château Rouge à Annemasse du 17 au 19 janvier 2018.

Entre 1789 et 1793, Olympe de Gouges a occupé l’espace public en affichant des textes revendiquant liberté et égalité. J’ai rêvé la Révolution crée des passerelles entre la geôle de la révolutionnaire française, figure du féminisme, et d’autres cellules où d’autres femmes révolutionnaires ont vu périr leurs espérances et leurs combats.

J’ai rêvé la Révolution construit une fiction, mettant en présence des protagonistes traversés de questions et d’émotions humaines. Le sentiment que l’action peut se dérouler aujourd’hui, dans un autre pays, fait place, peu à peu, à la conscience que cela a eu lieu autrefois, ici. Qu’est-ce qui ressemble plus à une cellule qu’une autre cellule? Qu’est-ce qui ressemble plus à un mouvement révolutionnaire confisqué qu’un autre?

Catherine Anne choisit cette ambivalence, cette tension, et l’épure d’une pièce intimiste pour évoquer la figure et les derniers jours de Olympe de Gouges, guillotinée en novembre 1793 pour ses idées et ses écrits.


Voir les infos pratiques

Sortir en famille à Vernier


Sortir en famille à Vernier

Danse, musique, cirque, théâtre, dix spectacles composent la nouvelle offre estampillée «famille» de la Ville de Vernier. Avec cette sélection, Myriam Jakir Duran, responsable du service culturel de Vernier, souhaite élargir le champ des publics au-delà des a priori d’âge d’après lesquels nous classons généralement les productions. Interview.

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Ville de Genève - Orchestre de la Suisse Romande