Théâtre

Histoire du Soldat | Compagnie Sous Traitement

| Théâtre | Spectacle musical

Mise en scène Bastien Blanchard, direction musicale Philippe Girard
De Charles Ferdinand Ramuz et Igor Strawinsky
Avec Thomas Diebold, Bastien Blanchard, Lionel Perrinjaquet, Verena Lopes et Angelo Dell’Aquila

Clara Chartre, violon
Caroline Peach, contrebasse
Olivier Kessi, clarinette
Jeremy Bager, basson
Vincent Kessi, cornet
Alexandre Mastrangelo, trombone
Aïda Diop, percussion

Histoire du Soldat, une pièce de théâtre musical de la Compagnie Sous Traitement mise en scène par Bastien Blanchard à découvrir à l'Espace Vélodrome de Plan-les-Ouates du 18 au 23 septembre 2018.

En Suisse, entre Denges et Denezy, c’est-à-dire loin du monde, un soldat marche au son d’une étrange musique militaire. Mais "ce n’est pas une pièce, c’est une histoire", alors ne nous inquiétons pas trop s’il rencontre le diable au bord du ruisseau. Ce dernier lui propose d’échanger son violon contre un livre. Le soldat deviendra riche, car ce livre dit les choses avant le temps, mais malheureux, car on est seul lorsqu’on peut tout. Le bonheur qu’il recherche si ardemment se niche peut-être dans les bras de cette princesse qu’il guérit aux sons de danses lascives et endiablées! Mais échappe-t-on au diable? Il nous tient dans ses griffes quoi que nous fassions. Marche triomphale du diable. Une princesse malade, un roi bouffon, un soldat qui nous ressemble, tels sont les personnages de cette histoire racontée en pleine Grande Guerre. Deux voix pour cela, un texte du Suisse Ramuz et une musique du Russe Strawinsky.

Pour célébrer les 100 ans de cette Histoire du Soldat, créée le 23 septembre 1918 à Lausanne, la Compagnie Sous Traitement retrouve, avec une version inédite du texte, le lien que les créateurs avaient imaginé entre les mots et les notes. Une façon de redécouvrir ce chef d’œuvre du patrimoine suisse romand qu’on croyait si bien connaître.


Voir les infos pratiques

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

EF_Femininity: débat de genre au Grütli


EF_Femininity: débat de genre au Grütli

Enfants, ils se rêvaient filles. Les chorégraphes Marcel Schwald et Chris Leuenberger présentent EF_Femininity les 15 et 16 octobre au Grütli, Centre de production et de diffusion des Arts vivants à Genève, un spectacle créé avec la journaliste Shilok Mukkati, l’artiste performeuse Living Smile Vidya et la chorégraphe Diya Naidu, trois activistes indiennes pour la reconnaissance de leur propre féminité.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

Transrobotisme à Saint-Gervais


Transrobotisme à Saint-Gervais

Guillaume Béguin s’empare de l’intelligence artificielle pour mieux questionner notre monde à travers un spectacle corrosif et drôle intitulé Titre à jamais provisoire, à voir au Théâtre Saint-Gervais à Genève du 11 au 18 octobre. L’auteur a choisi l’absurde de notre présent virtuel pour parler des fondements de la culture, un sujet qui l’anime depuis plusieurs années.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Concours de Geneve 2018Théâtre Forum Meyrin - Le Triomphe de l’amour