Pluridisciplinaire

aSH | Aurélien Bory – Shantala Shivalingappa

| Théâtre | Danse

Conception, mise en scène, Aurélien Bory
Avec Shantala Shivalingappa - Loïc Schild, Percussions

aSH, un spectacle de danse indienne d'Aurélien Bory et Shantala Shivalingappa à découvrir au Théâtre Forum Meyrin (TFM) le 30 novembre 2019.

Ça commence par les huit syllabes d’un nom qui, à lui seul, invite à danser. Lorsqu’Aurélien Bory rencontre Shantala Shivalingappa pour la première fois, son imagination se met immédiatement à virevolter. Un jour, c’est sûr, il construira avec elle un de ces spectacles dont il a fait sa marque de fabrique, un spectacle dans lequel le cirque et la danse fusionnent en une seule discipline.

Ainsi naquit aSH, dont la source d’inspiration est avant tout Shantala elle-même, son histoire de femme qui vit entre Paris et Madras, sa danse, influencée tant par Pina Bausch, avec qui elle a travaillé, que par les gestes mille fois répétés du kuchipudi, une danse traditionnelle indienne qu’elle pratique depuis son enfance.

Dans le nom de Shantala Shivalingappa s’est glissée une divinité, et non des moindres: Shiva, le maître de la vie et de la destruction, le dieu aux mille noms. Si aSH sonne d’abord comme une dédicace à la danseuse, le titre fait aussi allusion à Shiva, souvent représenté recouvert de cendres, «ash» en anglais. Il est donc ici question de quelque chose qui va mourir et d’autre chose qui va naître. Aurélien Bory sculpte l’espace de la scène comme un rythme et lui insuffle une vibration reprise et transformée à l’infini par le percussionniste Loïc Schild. Le reste appartient à Shantala, dont les cercles tracés du bout des orteils dessinent comme un mandala sur un tapis de farine. Une transe dans un décor noir, brillant et vivant.


Voir les infos pratiques
Pièces de guerre - ComédieEsprit viennois - L'OCGNoel est annulé - TFM