Danse

Voces | Ballet de flamenco de Sara Baras

| Danse | Classique / Ballet

Direction artistique, mise en scène et chorégraphie Sara Baras
Keko Baldomero, direction et composition musicale

Voces, un ballet de flamenco chorégraphié et mis en scène par Sara Baras à voir à l’Opéra des Nations à Genève du 21 au 25 février 2018.

Après RojoTango au cours de la saison 2016-2017, le Grand Théâtre de Genève vous invite à découvrir le monde du Flamenco, avec l’une de ses plus prestigieuses ambassadrices, Sara Baras. Inscrit, depuis 2010, au patrimoine immatériel de l’UNESCO, le Flamenco, au carrefour de l’occident et de l’orient, est l’affirmation d’un mode de vie, de penser et de voir le monde. "Être flamenco" devient en soi un art de vivre.

Cri primal et cri de la mémoire, le flamenco est une dialectique entre l’extérieur du "moi", dans le passé, et son intimité dans le présent. L’expression flamenca fait appel à un monde de tensions et de violences, de passions et d’angoisses, de forts contrastes et d’oppositions qui engendrent le cri du retour aux origines. Ici le corps devient le prolongement de l’esprit. Les drames de la vie, les sentiments les plus profonds, les émotions les plus intimes constituent la sève nourricière du flamenco.

En 1998, Sara Baras crée sa propre compagnie et sa première chorégraphie, Sensaciones. Personne ne sait lui résister, malgré son visage d’ange, elle a une trempe d’acier et règne sur sa troupe en maître. Elle décide du sujet de ses ballets avec une prédilection pour les personnages emblématiques féminins. Elle signe les chorégraphies et s’en fait l’interprète principale, engage pour chaque création le partenaire qui lui plait. Elle gère les lumières, dessine les costumes, choisit les musiques. Ses spectacles ont ce qu’il faut de folie et de fièvre pour plaire autant à l’amateur de flamenco qu'au grand public.


Voir les infos pratiques

Les "Séparables": la force de l’amour pur


Les "Séparables": la force de l’amour pur

«C’est pas un copain pour toi, ma fille. Je te jure, ça va mal finir.» Le Théâtre Am Stram Gram retrouve son fondateur, le comédien et metteur en scène Dominique Catton, pour la création de la pièce Les Séparables de Fabrice Melquiot du 19 janvier au 4 février. Une histoire actuelle, celle d’une amitié entre deux enfants qui devient un amour malgré les différences culturelles qui auraient dû les séparer. Interview.

Cupidité quand tu nous tiens


Cupidité quand tu nous tiens

Avec La Grande et fabuleuse histoire du commerce, ce sont les mécanismes marchands de la société entière qu’explore le Théâtre du Grütli du 9 au 28 janvier. Une fable racontée en deux temps; l’histoire commence dans les années 1960, puis est propulsée en 2018. Nous suivons des VRP, ces vendeurs itinérants pour qui le chiffre est tout. Au cas où on douterait que l’irrémédiable loi du marché est notre maître à tous.

Rapports humains mis à vif au POCHE /GVE


Rapports humains mis à vif au POCHE /GVE

Jusqu’à la fin du mois, Arlette et Moule Robert se renvoient la réplique au POCHE /GVE, mais attention à l’arrivée de Voiture américaine. Un texte contemporain de la Québécoise Catherine Léger mis en scène par Fabrice Gorgerat pour compléter le dialogue des trois pièces présentées dans le cadre du Sloop5 «machines du réel».

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Théâtre des Marionnettes de Genève - Le petit AsmodéeL’Orchestre de Chambre de Genève - Martin en couleurs