Danse pour enfant / famille

Pillowgraphies | La Bazooka

| Danse | Spectacle pour enfant / famille

Pillowgraphies, danse pour 7 fantômes, de la compagnie La Bazooka, Espace Vélodrome de Plan-les-Ouates, le 12 février 2020.

Une pure illusion. Une plongée en lumière noire pour traverser l’invisible et observer... les fantômes. De courses folles en files indiennes, cette communauté se livre à un ballet hypnotique et jubilatoire où la liberté est reine. Mais attention, l’insouciance est le terrain idéal des retournements de situation. Pillowgraphies utilise le mode de représentation des fantômes le plus classique qui soit: un drap avec deux trous à la place des yeux. La pièce part du postulat de montrer l’invisible et interroge la capacité du spectateur à y
croire. Via la technique simple de la lumière noire, la pièce s’ouvre sur l’illusion admise que les fantômes flottent à quelques dizaines de centimètres du sol et sont sensibles aux courants d’air.

La compagnie est née en 2002, au Havre, de l’association de Sarah Crépin et Étienne Cuppens. Ensemble, ils conjuguent leurs imaginaires respectifs
pour créer des projets à caractère chorégraphique: des spectacles et des installations plastiques

 


Voir les infos pratiques

Sous le signe de Stravinsky et sa puissance expressive


Sous le signe de Stravinsky et sa puissance expressive

Threni est considérée comme l’œuvre religieuse la plus grandiose de Stravinski. Fort peu jouée, et toutefois monumentale par sa polyphonie, son utilisation aux couleurs incroyablement variées de chœurs mixtes spectaculaires, sa composition virtuose. L’Orchestre & Chœur de Chambre de la HEM interprète cette composition méconnue le 4 mars 2020 au Victoria Hall, Genève.

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Elektrik - TFMDés-espoir - L'OCG