Social Tw. Fb.
Danse

Dès le Samedi

19 au 24 Novembre 2022
19 Novembre 2022
-
24 Novembre 2022
Mondes flottants, des chorégraphies de Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet à découvrir du 19 au 24 novembre 2022 au Grand Théâtre de Genève.

Pour l’ouverture de la saison du Ballet du Grand Théâtre, Skid de Damien Jalet, nouvel artiste associé à la compagnie, et, en première mondiale, Ukiyo-e de son directeur Sidi Larbi Cherkaoui, feront jouer les forces qui cèdent ou résistent à l’attraction terrestre, par lesquelles nos existences fragiles parfois s’élèvent, tombent souvent.

Ils prennent chacun de leur côté le parti de la résilience, pour exalter les cicatrices laissées par la blessure de la chute ou le vertige de la hauteur. Oscillant entre verticalité et horizontalité, Skid de Damien Jalet est présentée sur une plateforme inclinée à 34 degrés qui plonge directement dans la fosse d’orchestre, inspirée de la mesure de l’accélération gravitationnelle de la Terre, soit 9,8 mètres par seconde. Avec seulement deux entrées dans l’espace angulaire: au-dessus et au-dessous, les danseurs et danseuses dessinent des lignes d’histoire physique entre l’apparition et la disparition.

Parfois épique, dangereuse, humoristique ou émouvante, la pente de Skid crée une réaction en chaîne d’événements physiques et émotionnels où la relation physique aux autres est souvent le seul réconfort contre l’appel du vide.

Ukiyo-e, ou comment survivre ensemble dans un monde constamment en crise? Méditation sur notre capacité de résilience, cette nouvelle pièce de Sidi Larbi Cherkaoui porte le nom des «images du monde flottant», le célèbre mouvement artistique apparu au Japon à l’époque d’Edo, dans les demi-mondes de l’hédonisme urbain. La pièce active un travail de l’équilibre face à l’impermanence. Au-delà des dualités, Sidi Larbi Cherkaoui propose d’envisager des corps qui ne se terminent pas avec la fracture et la limite mais plutôt d’exalter ces dernières comme des augmentations de notre personne, à l’image de la technique japonaise du kintsugi qui répare la porcelaine brisée par des jointures d’or pur.

Le décor d’Alexander Dodge présentera un réseau d’escaliers impossibles dans lequel les danseurs et danseuses se perdent. Ces structures mobiles labyrinthiques visent à évoquer l’ascension aussi bien que l’abîme. C’est dans cette suite de degrés, potentiellement habilitants ou incapacitants, que les corps sont appelés à s’unir, dialoguer et se contaminer les uns les autres.

La performance sera accompagnée sur scène des nouvelles compositions de Szymon Brzóska pour trio à cordes et piano ainsi que des créations rythmiques percussives et électroniques d’Alexandre Dai Castaing. Réunis dans Ukiyo-e, ces univers entrent en résonance avec la recherche de réparation et de transcendance déployée par le ballet.


En relation avec le spectacle: La Plage 

Cinéopéra, 29 octobre, 18h, aux Cinémas du Grütli. Carte Blanche à Sidi Larbi Cherkaoui qui propose de voir ou revoir Anna Karénine, de Joe Wright (2012)

Atelier public, le 5 novembre, 11h. Rejoignez le samedi matin un atelier artistique en relation avec la thématique de la production à venir. Chant, danse, théâtre, écriture, arts plastique, laissez-vous surprendre! 

Répétition publique, le 12 novembre

Brunch
, le 13 novembre, dès 11h. Huit dimanches par saison, huit occasions de bruncher en musique avec une formule Gargantua du dimanche. Au Foyer du Grand Théâtre, uniquement sur réservation.

Apéropéra, le 17 novembre. Venez siroter votre vermouth ou spritz en compagnie de drôles de personnages. L’occasion de (re)découvrir un·e composit·eur·rice, une œuvre, une thématique dans un format riche en anecdotes d’hier et surtout d’aujourd’hui. L’occasion en plus d’entendre un·e soliste ou l’autre, dans un répertoire cousin de la production!

En coulisse, le 20 novembre, 15 minutes après le spectacle (durée, 20 min.). N’avez-vous jamais rêvé de guigner de l’autre côté du rideau juste après le spectacle? De voir comment tout l’appareil fonctionne? De passer subrepticement en coulisse et voir les femmes et les hommes de l’ombre s’affairer à remettre la scène en état? Et qui sait, croiser une ou un artiste de la représentation que vous venez de vivre?

Intropéra, 45 minutes avant chaque représentation une petite présentation qui apporte les clés de l’œuvre et guide à l’intérieur des mondes merveilleux, apocalyptiques, critiques ou hyperréalistes créés par les équipes artistiques pour chaque production.  Dans le foyer du GTG ou du lieu de représentation

Informations, réservations:
https://www.gtg.ch/la-plage/la-plage-22-23/

Sidi Larbi Cherkaoui et Damien Jalet, chorégraphies
Ballet du Grand Théâtre de Genève - trio à cordes sur scène

Video

Pour s’y rendre

+ -
+ -

Cela pourrait aussi vous intéresser

Découvrez aussi...

leprogramme.ch vous propose une sélection d’événements à découvrir. Vous pouvez utiliser la recherche avancée pour visualiser plus d’événements.