Danse

MIX 21 | Maguy Marin, Thomas Hauert, Pierre Pontvianne

| Danse | Contemporaine

Par les 43 danseurs du Ballet Junior de Genève
Rhapsody on a Theme of Accords
Thomas Hauert, concept
Liz Kinoshita et Mat Voorter, chorégraphie
Sergei Rachmaninov, musique

AOW
Pierre Pontvianne, chorégraphie et musique
remontée par Tamara Bacci et Sean Wood

May B (extraits) - Entrée au répertoire
Maguy Marin, chorégraphie
Isabelle Missal, assistante
Franz Schubert et Gilles de Binche, musique

Les 21, 22 et 23 décembre 2018, le Ballet Junior de Genève posera le premier jalon de sa nouvelle saison à l'ADC à Genève. Le Mix 21 réunira trois pièces chorégraphiques aux ambiances éclectiques.

Être à l’unisson ou non? La réponse de Thomas Hauert tient dans Rhapsody on a Theme of Accords, chorégraphie partiellement improvisée, créée pour le Ballet Junior de Genève en 2017. Un véritable défi pour ses danseurs qui, constamment, adaptent leur rôle au sein d'une constellation dynamique dont les mécanismes sont toujours en mutation.

"AOW symbolise la simultanéité éclatée que notre monde traverse ou comment notre rapport au temps, à l’espace et aux évènements est défini par ce que l’on décide de regarder." Voici ce qu’indique Pierre Pontvianne pour cette pièce créée en 2017 pour le Ballet Junior de Genève. Entre chorégraphie viscérale, mise en scène théâtrale et époustouflant travail plastique, May B, pièce emblématique créée en 1981, demande à ses interprètes de jouer la drôlerie de l’impossibilité de vivre ensemble comme l’incapacité tragique à rester seul. Brillant toujours par son audace, plus de 35 ans après sa création, elle reflète bien le travail novateur de Maguy Marin, grande dame de la nouvelle danse française.


Voir les infos pratiques

Les interviews de Céline Nidegger et Bastien Semenzato


Les interviews de Céline Nidegger et Bastien Semenzato

Avec La Bibliothèque des projets non achevés ou simplement évoqués, une collection d’interviews filmées pénètre le monde de la création, de l’idée à sa (non)réalisation. Un processus de fabrication que Céline Nidegger et Bastien Semenzato ont choisi de partager avec le publicau Grütli chaque dernier samedi du mois, à travers une performance en direct avec un artiste. Interview.

Répondre au gigantesque par le gigantesque


Répondre au gigantesque par le gigantesque

Pour son retour à la Place Neuve, le Grand Théâtre de Genève propose Der Ring des Nibelungen, trois représentations de la tétralogie de Richard Wagner. Les cycles débutent le 12 février, le 5 mars et le 12 mars 2019. Pour la direction, la présentation de cette œuvre gigantesque permet de répondre de manière idéale aux attentes des Genevois, après trois ans de travaux.

En Fête et en français


En Fête et en français

Du 19 au 23 mars, le Festival Voix de Fête fait découvrir les musiques actuelles francophones et toutes leurs promesses. Une cinquantaine d’artistes, romands pour moitié, sont attendus au début du printemps à l’Alhambra, à la Salle Communale de Plainpalais, au Casino Théâtre ou encore au Chat Noir. Et une offre en «Off» dans une quinzaine de cafés genevois contribue au rayonnement de la fête.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Grand Théâtre de Genève - SombrasThéâtre Am Stram Gram - Blind Date