Danse

Mix 20 - Carte blanche à Olivier Dubois | Ballet Junior de Genève

| Danse | Contemporaine

"L‘invitation ne pouvait être plus belle… Déployer une vision partagée de l’interprète de demain." C’est par ces mots qu’Olivier Dubois a accueilli la proposition d’être artiste associé pendant deux saisons au Ballet Junior de Genève. Mix 20 est l’un des jalons de cette collaboration et c’est selon les vœux du chorégraphe que Jan Martens est à l’affiche de ce programme. Un spectacle à voir à l'ADC à Genève du 1er au 3 juin 2018.


__Elégie
Chorégraphie Olivier Dubois

Dans cette traversée mélancolique et hypnotique, Olivier Dubois convoque un être solitaire, à demi-nu, dans un clair-obscur qui évoque les grands peintres du romantisme noir tels que Caspar David Friedrich ou Goya, laissant se déployer les puissances de l'imaginaire et du songe. Ce tableau vivant magnifie le lyrisme répétitif propre à ce chorégraphe et dit que ce qui fait l'humanité est sa capacité à se révolter, à se rebiffer, à ressusciter encore et toujours, corps dressés contre les puissances enveloppantes des ténèbres.

Esprit frappeur de la danse contemporaine, Olivier Dubois bouscule par des spectacles entêtants et intègres qui, toujours, cherchent à emmener spectateurs et interprètes vers une autre dimension


__The Dog Days Are Over
Chorégraphie Jan Martens
-> Entrée au répertoire

Sauter, sauter encore jusqu’à l’épuisement dans une chorégraphie complexe, mathématique, dynamique et épuisante jusqu’à l’erreur. Là, le masque tombe, le spectacle trébuche et interroge: que sommes-nous venus voir? La virtuosité du danseur ou sa fragilité, son endurance ou sa souffrance?

Jeune talent de la scène chorégraphique actuelle, Jan Martens nourrit la conviction que chaque corps est en mesure de communiquer, a quelque chose de particulier à raconter et redessine, à l’envi, la relation entre public et performeurs.


Voir les infos pratiques

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

EF_Femininity: débat de genre au Grütli


EF_Femininity: débat de genre au Grütli

Enfants, ils se rêvaient filles. Les chorégraphes Marcel Schwald et Chris Leuenberger présentent EF_Femininity les 15 et 16 octobre au Grütli, Centre de production et de diffusion des Arts vivants à Genève, un spectacle créé avec la journaliste Shilok Mukkati, l’artiste performeuse Living Smile Vidya et la chorégraphe Diya Naidu, trois activistes indiennes pour la reconnaissance de leur propre féminité.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Théâtre Forum Meyrin - Le Triomphe de l’amourConcours de Geneve 2018