Danse

Les mille et une nuits de Shéhérazade | Ballet de Milan

| Danse | Classique / Ballet

Chorégraphie F. Mella et A. Torrielli
N. Rimsky Korsakov et A. Khachaturian, musique

Les mille et une nuits de Shéhérazade, un ballet en deux actes interprété par le Ballet de Milan à découvrir au Théâtre du Léman à Genève le 1er mars 2018.

Le mille et une nuits… Ce sont les fameuses nuits arabes, denses d’atmosphères et sonorités vibrantes, qui ont inspiré Shéhérazade le nouveau ballet en deux actes, créé pour le Ballet de Milan.

Considérant que la traduction littérale de Shéhérazade était "fille de la cité", les deux chorégraphes ont choisi de mettre en scène cette appartenance à une communauté en situant le premier acte dans le rues et sur les marchés de la Medina aux couleurs et parfums évocateurs où l’on retrouve une population animée qu’un triste sort va frapper.

Témoin du massacre ordonné par un sultan qui, persuadé de la trahison et de la perfidie féminines, sacrifie une vie chaque nuit; Shéhérazade, avec l’aide de sa sœur va imaginer un plan pour contrer la rage aveugle du souverain. Au premier acte les salles du Palais sont vues sous un regard extérieur banal et quotidien, choix des deux chorégraphes pour créer une atmosphère particulière et valoriser les interventions harmonieuses du Ballet de Milan dans de troublantes chorégraphies de style néo-classique. Au deuxième acte les fameuses fables d’anthologie trouveront un souffle et une vivacité aux accents narratifs de la musique sublime de Khachaturian choisie pour se marier à la fameuse suite de Rimsky Korsakov.

À chaque jour qui se lève la captivante Shéhérazade aura la vie sauve, ayant suscité la curiosité amoureuse du sultan qui attendra la suite de ses récits pendant mille et une nuits… clin d’œil poétique de Mella et Torrielli pour dire au public qu’un amour qui se distille peu à peu, tout comme les récits les plus captivants, ne finit jamais et laisse sur les lèvres une troublante envie de crier "encore …".


Voir les infos pratiques

Sortir en famille à Vernier


Sortir en famille à Vernier

Danse, musique, cirque, théâtre, dix spectacles composent la nouvelle offre estampillée «famille» de la Ville de Vernier. Avec cette sélection, Myriam Jakir Duran, responsable du service culturel de Vernier, souhaite élargir le champ des publics au-delà des a priori d’âge d’après lesquels nous classons généralement les productions. Interview.

La grande peur dans le petit bassin


La grande peur dans le petit bassin

Jusqu’au 16 décembre, le POCHE /GVE plonge dans La résistance thermale. Le temple du wellness est un lieu d’habitudes. Mais celles-ci sont menacées par une offre de rachat. Lorsque la grande peur descend vers le bassin bouillonnant, l’esprit des Alpes indomptables s’empare d’un maître-nageur. Sera-t-il suivi par le masseur? Par les curistes? Les faux-semblants de la langue de Ferdinand Schmalz font des bulles.

La douceur des chambres froides


La douceur des chambres froides

Mourir, dormir, rêver peut-être invite aux pompes funèbres. Pile une visite documentée sur le travail des employés et leur compagnonnage avec les morts, face la découverte de la sensibilité et des questionnements de ces professionnels du passage vers le grand inconnu. Personne avant Denis Maillefer n’avait présenté Charon sous des traits aussi doux. A découvrir pour l’éternité, mais jusqu’au 21 octobre à la Comédie de Genève.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Ville de Genève - Orchestre de la Suisse Romande