Danse

In Spite of Wishing and Wanting | Win Vandekeybus

| Danse

Mise en scène, chorégraphie, scénographie de Wim Vandekeybus
Musique originale de David Byrne "Fuzzy Freaky" remix DJ Food
Avec Rob Hayden, Eddie Oroyan, Yassin Mrabtifi, Guilhem Chatir, Grégoire Malandain, Luke Jessop, Luke Murphy, Flavio D’Andrea, Knut Vikström Precht, Cheng-An Wu et Baldo Ruiz
Basé sur des histoires courtes de Julio Cortázar Cuento sin Moraleja et Acefalia

In Spite of Wishing and Wanting, une chorégraphie de Win Vandekeybus à découvrir au Château Rouge à Annemasse le 17 novembre 2017.

1999: In Spite of Wishing and Wanting, le spectacle de Wim Vandekeybus, fait l’effet d’une bombe dans le monde entier. Pour la première fois, Wim Vandekeybus délaisse la chimie entre les hommes et les femmes, et se penche sur le désir originel d’un monde uniquement peuplé d’hommes, déchaînés, sauvages, naïfs et ludiques.

En 2016, Wim Vandekeybus et sa compagnie Ultima Vez recréent ce succès mondial considéré par le chorégraphe belge comme "l’abécédaire" de son travail. Cette pièce résonne différemment aujourd’hui dans le monde tel qu’il va. Vandekeybus a le sentiment d’une pièce "totale" puisqu’elle associe des images de films qu’il a réalisés, le texte de Julio Cortázar, la musique de David Byrne et l’énergie des danseurs.

Dans ce tourbillon de danse, Vandekeybus laisse la place à l’émotion, à la vie, à ses joies et ses misères, à ses conflits et ses chaleurs. Il parvient à mêler sa danse très physique, quasi violente, pleine de risques, à une extrême douceur et beauté.


Voir les infos pratiques

Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE


Il est mort. Et après? "Change l’état d’agrégation de ton chagrin" au Poche/GVE

Du 23 avril au 13 mai 2018 au POCHE /GVE, Change l’état d’agrégation de ton chagrin creuse autour du deuil et de la douleur causés par le suicide d’un adolescent. Le texte de Katja Brunner – déjà comparée à Elfriede Jelinek – pour sa violence et son élégance, est mis en scène par Anna Van Brée, bien décidée à ne pas oublier la résilience et le théâtre en route. Surtout le théâtre.

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage


Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage

Le 27 avril, le Festival La Cour des Contes de Plan-les-Ouates lancera sa 21ème édition. Jusqu’au 6 mai, l’art du récit se donnera sous toutes ses formes. Gros plan sur La Nuit du conte avec Francine Vidal, directrice artistique de la Compagnie Caracol dont le Café Ulysse prendra possession de l’Espace Vélodrome le 28 avril, le temps d’une épopée.

Elvett: électro de velours à l’Epicentre


Elvett: électro de velours à l’Epicentre

Samedi 28 avril, Elvett offre une occasion de découvrir les morceaux d’un album annoncé pour l’automne. Sur la scène de l’Epicentre à Collonge-Bellerive, le duo genevois formé de Lyn m et Alain Frey se fait quartet pour une prestation qui privilégie le live. Mais toujours au service de paysages sonores électroniques qui invitent au voyage.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Festival La Cour des Contes 2018L’Orchestre de Chambre de Genève - Une nuit américaine