Danse

Dikakanyo | Conversation avec moi-même

| Danse

Conception et chorégraphie Diwelé Lubi
Avec la complicité de Claire Tallia et José Ponce

Dikakanyo, une pièce chorégraphique de Diwelé Lubi à découvrir à l'Alhambra à Genève le 2 mars 2019 dans le cadre du Festival Musiques en exil.

«Un homme, seul en scène, se souvient. Il n’est pas noir, sa peau est brune et ses mots cliquent dans sa bouche. Il se retourne sur le chemin parcouru et mesure le temps, l’énergie et le combat qui lui ont été nécessaires pour être un homme debout.

Lui, le petit danseur Setsouana ou lui, le géant boxeur xhosa?

Au fil des saisons et de leurs lots d’intempéries, l’histoire de l’Afrique du Sud est évoquée à travers le regard du père de la nation arc-en-ciel, Madiba, ou le regard contemporain d’un fils exilé à la recherche de son identité.

Par un troublant mélange de danse et de théâtre, l’homme se livre, et se délivre: une danse puissante et ancrée, retour à la terre africaine, dialogue avec un désir d’envol et de libération». (d’après Diwelé Lubi)
 

 
 Autour du concert 

Seconde partie de la soirée "Tribute to Mandela", précédé de "Medumo ya Africa", avec Mabeleng Moholo.
Les personnes adhérant aux partenaires du Pass-Théâtre bénéficient du tarif réduit.


Voir les infos pratiques
Comédie Perdre Son Sac