Danse

Boris Charmatz | infini

| Danse | Contemporaine

Avec Régis Badel, Boris Charmatz, Raphaëlle Delaunay, Maud Le Pladec, Fabrice Mazliah, Solène Wachter

Boris Charmatz présente infini, une chorégrahie à découvrir du 24 au 27 mars 2021 au Pavillon, Genève.

« … les danseurs, depuis des siècles, comptent jusqu’à 4, 6 ou 8, puis recommencent… dans les chorégraphies modernes, il arrive qu’ils comptent de manière plus complexe, avec des treize et des cinq qui se combinent… mais qu’arriverait-il s’ils comptaient à l’infini?… qu’arriverait-il si au lieu d’atteindre un but, une fin, une mesure, un rythme cyclique, ils comptaient comme on s’endort, comme on meurt, comme on regarde les étoiles éteintes par notre sur-luminosité urbaine ?… que serait le chiffre s’il marque l’abandon, le passage, la métamorphose infinie ?… le nombre de la recherche, et non de la détermination ?… »
Notes d’intention – Boris Charmatz, janvier 2018

Du compte à rebours de la fusée spatiale aux dates de l’intime, en passant par celles de l’Histoire, du 1,2,3 soleil de la cours de recréation à nos vies réduites au data, les six danseuse·eur·s multiplient gestes et références dans une célébration ludique et puissante de nos corps finis aux possibles infinis.


Création 2019


Voir les infos pratiques
Radio Bascule