Danse

à Noemi | Pierre Pontvianne, Vincent Dunoyer

| Danse | Contemporaine

A Noemi, une proposition de Pierre Pontvianne et Vincent Dunoyer en hommage à Noemi Lapzeson, à découvrir à l’ADC à Genève du 4 au 6 février dans le cadre du Festival Antigel 2019.

La chorégraphe Noemi Lapzeson est décédée en janvier 2018. L'ADC et le Festival Antigel ont souhaité parler de ce qu'elle aimait, de son rapport à la musique, de ses lectures, de sa cuisine et de tout ce dont on peut se souvenir d'une personne qu'on a beaucoup aimée.

Là-Sextet
«Il n'y pas de meilleure ruse pour les catastrophes que l'apparente normalité du temps qui passe». G. Didi-Hubeman.
Cette citation extraite de Sentir le grisou sera le point de départ de là-Sextet. Dans cette pièce chorégraphique, six interprètes sont assi·e·s sur des chaises, posées côte à côte. Corps d'âges divers, ils·elles s'inventent un présent recomposé, un "comment faire pour tenir ensemble".
La pièce Là-Sextet de Pierre Pontvianne a été créée dans le cadre de Passion(s) au festival Montpellier Danse, en juin 2016. Ce titre renvoie sans équivoque à la Passion selon Saint-Mathieu, l'œuvre de Jean-Sébastien Bach. Ce projet a réuni plusieurs voix, celles de chorégraphes ou danseur·e·s, de metteur·e·s en scène ou de cinéastes.

Noémi va seule
Entre hommage et rêverie, Vincent Dunoyer a eu carte blanche pour livrer un portrait de Noemi Lapsezon. Un voyage onirique à travers les archives de cette figure incontournable de la danse contemporaine genevoise. Noemi va seule n'est pas une hagiographie de la danseuse argentine, genevoise d'adoption. Comme son titre le suggère, c'est plutôt musicalement qu'il faut l'entendre, comme une partition composée de vidéos d'archives, intimes et professionnelles, de textes et de danse librement associés. Avec la distance d'un étranger, proche cependant dans son amour pour la danse, la musique de Bach et la poésie de Roberto Juarroz, Vincent Dunoyer regarde à travers les archives pour voir Noemi et mieux la rêver.


Voir les infos pratiques

90 ans de merveilleux et de délicatesse


90 ans de merveilleux et de délicatesse

La saison 2019/2020 du Théâtre des Marionnettes de Genève (TMG) sera marquée par le 90e anniversaire de l’institution. Celui-ci sera d’abord célébré par un mini-festival, les 5 et 6 octobre. L’ensemble du programme, riche de 14 spectacles (dont un cabaret), pourra se découvrir, entre rires et merveilleux, comme une célébration de la marionnette.

La B.O. de Genève en été


La B.O. de Genève en été

Musiques en été, le programme des concerts proposés par la Ville de Genève, demeure un argument très convaincant pour ne pas quitter la région en juillet et en août! Les concerts gratuits auront pour l'écrin verdoyant de la Scène Ella Fitzgerald, les concerts payants auront lieu à l’Alhambra. Ceux-ci concernent en priorité des ouvertures sur les champs du classique et du jazz, parfois d’ascendance note bleue, parfois fortement métissé.

Vernier: de la diversité et des couleurs


Vernier: de la diversité et des couleurs

Des spectacles pour les petits et de la musique baroque. De la chanson, de la danse, de l’humour, du cirque contemporain, du théâtre, des marionnettes et parfois un peu de tout cela en même temps. La Ville de Vernier a présenté, fin mai, sa saison 2019/2020. A découvrir dès le 31 août, avec Life in The Universe, un spectacle itinérant, entre théâtre et performance. La saison, pour les petits et les grands, souvent pour les deux, sera lancée.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...