Musique

Un poco Loco + Mohs

| Musique | Jazz / Blues

Un poco loco: Fidel Fourneyron, trombone - Sébastien Beliah, contrebasse - Hughes Mayot, saxophone ténor, clarinette

Mohs: Zacharie Ksyk, trompette, effects - Erwan Valazza, guitare, electronic - Gaspard Colin, basse, effects - Nathan Vendenbuckle, batterie, electronic

Un poco Loco et Mohs, deux concerts de jazz à découvrir le 12 octobre 2019 à l'AMR, Genève, dans le cadre de JazzContreBand et du Geneva Brass Festival

Un Poco Loco, c’est la relecture par trois jeunes improvisateurs français des grandes heures de l’histoire du jazz. Avec respect et fantaisie, le trio s’empare de thèmes inattendus ou méconnus pour élaborer un travail raffiné sur le son et la dramaturgie, mêlant au vocabulaire traditionnel leur langage de musiciens d’aujourd’hui.

Le groupe évolue avec finesse dans cet univers bien à lui et immédiatement reconnaissable.

A l’origine du groupe Mohs il y a l’envie du trompettiste Zacharie Ksyk et du guitariste Erwan Valazza, deux artistes invités régulièrement tant sur les scènes internationales de jazz que de musiques actuelles, de créer leur propre univers.

S’entourant des talentueux Gaspard Colin à la basse et Nathan Vanderbuckle à la batterie, les deux artistes s’inscrivent dans une démarche expérimentale pour façonner leur propre son, inspiré de leurs expériences musicales et humaines. Se référant autant à Shai Maestro ou Bon Iver qu’à Philip Glass, ces quatre improvisateurs à l’esthétique minimaliste proposent un son organique et aérien, mêlant sonorités électroniques et acoustiques, et filtré au travers du prisme de l’improvisation.

De ce savoureux mélange naît une musique inattendue et unique en son genre.


Voir les infos pratiques

A la poursuite du diamant noir


A la poursuite du diamant noir

A LA DECOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS!
Pour vous le faire encore davantage regretter et pour vous distraire, leprogramme.ch donne la parole aux artistes et aux créateurs/trices des spectacles annulés. Serge Aimé Coulibaly venait présenter Kalakuta Republik, les 19 et 20 mars, à la Salle du Lignon de Vernier.

Un trou noir qui absorbe tout


Un trou noir qui absorbe tout

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Du 24 au 26 avril, le Théâtre Am Stram Gram devait présenter Nous dans le désordre, de Estelle Savasta, qui raconte l’histoire d’un adolescent qui décide de rester couché et de ne plus communiquer, déclenchant une foule de réactions dans son entourage.

La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine


La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Pour vous le faire encore davantage regretter, et vous distraire, leprogramme.ch donne la parole aux artistes et créateurs des spectacles annulés. Dans Frères, attendu au TMG du 25 au 29 mars 2020, la Cie Les Maladroits devait raconter la Guerre d’Espagne et son cortège d’atrocités avec du sucre et du café.

A la vivante mémoire de nos pères


A la vivante mémoire de nos pères

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! leprogramme.ch donne la parole aux créateurs des spectacles annulés. Avec Partir, Jean-Daniel Piguet devait interroger l’humain face à la mort, du 15 au 26 juin au Grütli

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...