Musique

Tim Dup - Videoclub - Suzane - Jerrycan - Julien Granel - Glauque - Les Louanges

| Musique | Rock / Pop / Folk | Chansons, variétés françaises / intern. | Rap / Hip Hop

Tim Dup, Videoclub, Suzane, Jerrycan, Julien Granel, Glauque, Les Louanges en concert à la Maison communale de Plainpalais, le 21 mars 2020 dans le cadre de Voix de Fête.

L'avant-garde de la chanson francophone en concert sur les trois scènes de la Salle communale de Plainpalais - Grande Scène, Guinguette, Théâtre Pitoëff.

Suzane, 00h00, Grande Scène. A peine son EP était-il sorti que le phénomène Suzane déchaînait les passions. Des concerts partout dans le monde, des premières parties pour M ou Feder et des rendez-vous parisiens à guichets fermés. À mi-chemin entre l’esthétique d’un Stromae et les poèmes chantés d’un Jacques Brel, l’art de la danse en prime, Suzane est cette artiste inclassable qui utilise tant les mots que le corps pour conter des fables modernes où se croisent une multitude de personnages. Entrez dans la danse!

Videoclub, 22h00, Grande Scène. À peine 17 ans au compteur et déjà la patte artistique des plus grands. Videoclub, jeune couple d’amoureux originaires de Nantes, affole depuis peu. Ces deux graines d’auteurs-compositeurs-interprètes dégagent à eux seuls une telle maturité et personnalité musicale que cela en est troublant. Une très belle découverte qui ne manquera pas de nous faire voyager sur les îles arc-en-ciel d’une pop mélodique aux saveurs d’éternité.

Tim Dup, 20h00, Grande Scène. Après un premier passage à Voix de Fête en 2018, Tim Dup revient présenter son deuxième album Qu’en restera-t-il, mettant en lumière et en musique ses inquiétudes et espérances quant à l’empreinte que laisse l’être humain sur ce monde. Auteur-compositeur interprète de 24 ans, il se révèle comme étoile montante de la chanson française, dès la sortie de son premier EP Vers les ours polaires en 2016, suivi 2 ans plus tard de son album Mélancolie heureuse.

Julien Granel, 23h00, Guinguette. Dans la lignée d’une Angèle ou d’un Maxenss, avec qui il cumule les co-plateaux, Julien Granel commence à briller fort sur les scènes électropops. Seul sur scène avec sa fougue de jeune musicien passionné, il fusionne une énergie rayonnante. Artiste complet, alliant écriture de textes, composition musicale, production et réalisation de petits films sous forme de  ”Freestyle pop », cet enfant des Landes dégage une force de caractère qui se retrouve forcément dans sa musique, qu’il compose d’instinct.

Jerrycan, 21h00, Guinguette. Fou, Jerrycan? Rebelle, plutôt! Qu’il chante suspendu dans un arbre, écrive des spectacles de théâtre féministes pour le jeune public ou initie des performances sous forme de flashmobs participatives, le musicien n’en fait jamais qu’à sa tête. Et c’est tant mieux ! Avec Jerrycan, pas de risque de tomber dans l’ennui ou le déjà-vu. Il étonne, détonne et affiche humblement mais résolument sa différence.

Les Louanges, 23h00, Théâtre Pitoëff. Il suffit d’écouter quelques notes pour lui déceler un talent certain. Les Louanges, c’est Vincent Roberge, juste Vincent Roberge. Un virtuose de la musique multi-instrumentaliste qui s’exalte seul dans les studios et s’accompagne de musiciens pour ses visites sur scène. Originaire de Levis, au Canada, il a été l’heureux finaliste du festival international de la chanson de Granby en 2015 puis, deux ans plus tard, du concours des Francouvertes. Il sort ensuite Encéphaline, titre émouvant pour lequel il reçoit le prix de la chanson SOCAN.

Glauque, 21h00, Théâtre Pitoëff. Dans la famille toujours plus élargie du hip hop francophone, Glauque fait figure de véritable ovni. Complètement affranchis des codes qui régissent la scène rap actuelle, les cinq gars de Namur déversent leur flow méthodique et leurs états d’âmes poétiques sur une musique hybride, mêlant énergie rock et musique électronique avec comme résultat ultra jouissif le dévissage de nos têtes – otages obligatoires du rythme – depuis nos nuques en raison de trop vigoureux hochements d’approbation.
Ajoutez à cela une plume fine et résolument contemporaine, qui croque avec un réalisme morose mais non moins fascinant les angoisses tributaires de notre époque, et le quintette belge ne quittera pas vos oreilles avant de nombreux mois.


Voir les infos pratiques

Rendez-vous avec des désastres


Rendez-vous avec des désastres

Mardi 3 mars, au Bâtiment des Forces Motrices, L’Orchestre de Chambre de Genève (L’OCG) interprète Richard Strauss et Ludwig van Beethoven, sous la direction de Gergely Madaras. Le jeune chef d’orchestre hongrois n’est pas un inconnu à Genève. Il dirige cette fois-ci deux chefs-d’oeuvres héroïques et tragiques.

 

Face à Moloch (au bureau)


Face à Moloch (au bureau)

Du 18 février au 1 mars, le Théâtre du Loup invite à se plonger dans l’enfer du travail. Pour rire. Avec Je préférerais mieux pas, l’auteur Rémi de Vos et le metteur en scène Joan Mompart mettent le doigt sur les ravages du soft-power au troisième millénaire.

Aux miroirs de Louise Bourgeois


Aux miroirs de Louise Bourgeois

Pour Louis(e), création autour de la figure de l’artiste Louise Bourgois, Rachel Gordy et Thrisha Leys se sont plongée dans ses journaux intimes, son œuvre... Résultat: un sensible portrait dévoilant des facettes peu connues de l’une des sculptrices et plasticiennes majeures du siècle dernier. A découvrir au Grütli, du 24 février au 8 mars.

Où sont passées les luttes d’antan?


Où sont passées les luttes d’antan?

Que reste-il de la révolution? Avec Manifesto(ns)! un corpus de textes a été confié à Sarah Calcine et Joséphine de Weck, avec mission d’en faire des spectacles. Elles ont cherché des résonances et réalisé deux montages qui se répondraient d’autant mieux qu’ils seraient différents. Leurs réponses composent avec la nostalgie, la tendresse, l’humour. A découvrir du 17 février au 1er mars au POCHE.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Les beaux jours - Les Amis musiquethéâtreTrisha Leys - GrütliLes Huguenots - Grand Théâtre de Genève