Musique

The Beat #03

| Musique | Rap / Hip Hop

Premier festival de musiques urbaines en Suisse romande, The Beat revient à l’Arena de Genève samedi 26 janvier 2019 pour une édition #03 qui réunira une fois de plus le meilleur du hip hop nouvelle génération.

The Beat Festival reprend ses droits samedi 26 janvier 2019 à l’Arena de Genève pour une 3ème édition très attendue. Après avoir conquis plus de 8500 spectateurs en 2018 avec les performances exclusives de Damso, Sofiane ou encore Romeo Elvis, l'événement hip hop de l’année en Suisse romande revient en force avec une nouvelle affiche inédite qui réunit une fois de plus le meilleur des musiques urbaines de l’année écoulée et les champions des réseaux sociaux: Vald, Dosseh, Moha La Squale, Columbine, PLK et Lord Esperanza. Qui dit mieux?

Découvert par le grand public lors de la première édition du festival, Vald revient en terrain conquis, fort du succès de son dernier album XEU et son hymne à la joie revisité Désaccordé. Rappeur de l'absurde frisant le burlesque, rimeur détaché, presque désabusé, le trublion d'Aulnay-sous-Bois est aujourd'hui le nouveau souffle du rap français et le héro d’une jeunesse en quête de repères esthétiques. Avec lui, le rappeur orléanais Dosseh bouscule les standards du genre. Dans un registre plus classique que son compère parisien, l’auteur du tube Habitué aime jouer des codes et briser les tabous. Propulsé sur le devant de la Seine depuis la sortie de son album Vidalo$$a, Dosseh ne cesse de surprendre et impose son style du haut de sa trentaine bien affirmée.

Révélation du dernier Montreux Jazz Festival, Mohamed Bellahmed, alias Moha La Squale, n’en fini plus de faire des émules avec son franc parler et son charme ravageur. Encore inconnu il y a peu, le rappeur du XXe arrondissement est devenu l’un des artistes les plus suivis de l’Hexagone depuis la sortie de son premier album Bendero, porté par le tube éponyme et le désormais classique Bienvenue à la Banane en référence à son quartier. C’est l’une des nouvelles figures rap du moment aux côtés de PLK, jeune espoir de la scène parisienne et membre du groupe Panama Bende, dont le premier album solo Polak vient de paraître dans le sillage des tubes Pas Les Mêmes et Dis Moi Oui. Comment se refuser? Avec sa tête blonde peroxydée de chérubin des cités, on lui donnerait le Bon Dieu sans confession!

Autoproclamé "L’Enfant du siècle", Lord Esperanza s’est lui aussi fait un nom au sein de la scène parisienne avec sa trap énergique et sa belle gueule aux faux airs de Nekfeu. Inspiré tant par le rap US que la littérature classique et la chanson française, ce MC parisien de 22 ans incarne avec ses semblables une nouvelle génération aux aspirations multiples et cosmopolites, à l’image de sa dernière mixtape vagabonde Dans Ta Ville. Plus à l’Ouest, le collectif rennais Columbine a imposé son hip hop décalé et ses rimes au second degré à grand renfort de clips vidéos amateurs encensés sur les réseaux sociaux. Dans le sillage de Lorenzo, ces enfants terribles à la fibre créative et au verbe leste font un carton avec leur troisième album tout juste sorti de presse Adieu Bientôt.

Retrouvez tous ces artistes réunis pour un plateau inédit à l’occasion de The Beat Festival #03, l’événement hip hop de l’année en Suisse romande, samedi 26 janvier 2019 à l’Arena de Genève.


Voir les infos pratiques

Western théâtral au Théâtre du Loup


Western théâtral au Théâtre du Loup

Avec Wild West Women de Caroline Le Forestier, la compagnie du Théâtre de l’ECROU propose une expérience théâtrale inédite du 14 au 16 décembre, au Théâtre du Loup à Genève. Dans cette pièce, le monde du théâtre rencontre celui du bruitage pour raconter les pionniers de l’Ouest américain à travers le périple de trois femmes assoiffées de liberté.

Romy Schneider, l’enquête impossible


Romy Schneider, l’enquête impossible

Avec La Côte d’Azur (Romy et Alain sont dans une piscine), le POCHE /GVE propose de redécouvrir Romy Schneider pour mieux s’interroger sur le rôle et la trace laissée par une actrice ou un acteur. Le spectacle se compose surtout de monologues très peu monotones. Le portrait en creux de la star mêle et entremêle petite et grande histoire, drames personnels et vertiges universels. A démêler ou à apprécier tel quel jusqu’au 16 décembre.

Danses et légende(s) d’une Africaine moderne


Danses et légende(s) d’une Africaine moderne

A un endroit du début permet à Germaine Acogny, «mère de la danse africaine», de s’illustrer dans un spectacle total, qui emprunte aussi au théâtre et à la vidéo. L’artiste a étudié auprès des grands de la danse occidentale. Dans un spectacle déroulant les fils de sa vie, elle développe des formes où les danses patrimoniales traditionnelles sont projetées dans le monde moderne. Représentation unique au Théâtre Forum Meyrin le 11 décembre 2018.

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...

Le Grütli - Centre de production et de diffusion des Arts vivantsVille de vernier - GaetanVille de Genève - Ciné-concert Le mécano de la générale