Social Tw. Fb.
Musique

Dimanche

26 Septembre 2021
Six solos à découvrir le 26 septembre 2021 à l'AMR, Genève, dans le cadre du 40e AMR Jazz Festival.

15h – Rodolphe Loubatière, percussions, caisse claire
Rodolphe Loubatière, batteur/improvisateur/expérimentateur incontournable de la scène genevoise joue la carte de la réduction instrumentale en jetant son dévolu sur la caisse claire, instrument pris à bras le corps, transfiguré au gré des manipulations, des fulgurances organiques et des frottements d’objets, dans une recherche bruitiste intense et fine.

15h45 – Antoine Läng, voix.
Du souffle au cri, la vibration se tient sur le seuil de toute prétention au langage. Elle s’écoute comme un geste qui atteste le corps comme le lieu où il se produit. Une relation se noue autour de fréquences qui s’unissent en une seule matière, expirées, libérées, puis s’en retirent, inspirées, contenues.

16h30 – Jean-Jacques Pedretti, trombone, sagates
Le but recherché est le son primitif, la voix portée du rotor de l’instrument, un certain folklore imaginaire aussi, et la diffusion de micro-climats au niveau du(es) son(s). Vibrations.

17h15 – Camille Émaille, percussions.
Camille Émaille est ce qu’on pourrait appeler une nature. La voir jouer est un vrai cadeau, car on la sent totalement concentrée sur le son, et même traversée. Sa performance n’est pas préméditée, pas de scénario ni même de dramaturgie. Tout se fait dans l’instant.

18h – Hans Koch, saxophone soprano.
Hans Koch a quitté sa carrière de clarinettiste classique reconnu pour devenir l'un des joueurs d'anches improvisés les plus innovants d'Europe. Il a travaillé avec tout le monde, de Cecil Taylor à Fred Frith. Depuis les années 90, il travaille avec l'électronique comme une extension des saxophones/clarinets ainsi qu'avec l'échantillonnage/le séquençage/l'ordinateur portable.

18h45 – Greetje Bijma, chant
La grande improvisatrice néerlandaise Greetje Bijma clôturera les performances musicales du festival. Son style vocal se caractérise par la gamme étendue de sa voix et par l'utilisation particulièrement accentuée de la voix comme instrument. Le changement constant d'intonations et de phrasés ainsi que les différents timbres, le mélange de sons grinçants et/ou roucoulants avec le chant harmonique, font apparaître un monde sonore d'une diversité déconcertante et d'une tension captivante.

En relation avec les concerts: à 20h00, projection du film Rising Tones Cross, de Ebba Jahn, un documentaire sur le new jazz dans les années quatre-ving à New York, ville qui génère cette musique et fait partie intégrante du film. (gratuit)

Pour s’y rendre

+ -
+ -

Découvrez aussi...

leprogramme.ch vous propose une sélection d’événements à découvrir. Vous pouvez utiliser la recherche avancée pour visualiser plus d’événements.