Musique

Misogynie à part | Chansons de Brassens

| Musique | Chansons, variétés françaises / intern.

Avec Roland Vouilloz, Philippe Mathey, François Nadin (voix) et Narciso Saùl (guitare)

Misogynie à part, dire et chanter Brassens, un spectacle musical de Françoise Courvoisier à découvrir aux AMIS musiquethéâtre à Carouge du 28 novembre au 23 décembre 2018.

Les chansons de Brassens sont des pépites d’or. Ses textes comme ses mélodies demeurent un bonheur d’intelligence et de simplicité. Il chante ce que l’on n’ose pas dire avec des mots toujours justes. Il célèbre l’insoumission et la liberté de pensée, la beauté des femmes (avec parfois une certaine paillardise) et dénonce avec un malin plaisir l’hypocrisie, l’injustice, la lâcheté… Trois "comédiens qui chantent" se partageront le miel d’un répertoire d’une richesse inépuisable, sous la houlette du guitariste argentin Narciso Saùl.

Misogyne, Brassens? Oh que oui et oh que non! C’est bien la complexité de son rapport aux femmes, à la société et au monde qui nous intéresse. Chacune de ses chansons est le fruit d’une nécessité de dire. Dire l’amour de la femme comme son revers (Saturne, mais aussi Misogynie à part); la tendresse pour son semblable comme sa colère et son mépris (L’Auvergnat, mais aussi Le Temps ne fait rien à l’affaire)…
 

 
 Bon à savoir 

Nocturne jazz le jeudi 13 décembre à 21h00 avec Moncef Genoud et Ernie Odoom.
Spectacle + nocturne jazz du jeudi: CHF 40.-

Matinée classique le dimanche 23 décembre à 11h00: Bach
Trois suites de Bach pour violoncelle interprétées par Florestan Darbellay.
Prix unique pour les concerts CHF 20.-


Voir les infos pratiques
L’Orchestre de Chambre de Genève - Destination Tango