Musique

Maria de la Paz canta Lhasa

| Musique | Rock / Pop / Folk

Maria de la Paz, chant, réalisation

Maria de la Paz chante Lhasa, le 10 mars 2020 au Théâtre Forum Meyrin (TFM).

Ses chansons ont bercé nos soirées, nos fêtes, nos voyages, nos enfants sous leurs draps. Son premier disque, La Llorona, reste un coup de maître comme on en voit trois par décennie. De sa voix légèrement éraillée, Lhasa nous racontait, en espagnol, en anglais ou en français, des histoires de poissons, de marée haute, de pigeon, de frontière, de mille et une nuits, de fenêtre qu’il faut ouvrir. On les comprenait ou non, mais on était toujours emporté.

Lhasa de Sela, c’était une émotion immédiate à chacune de ses musiques. Et puis, un jour de 2010, à 37 ans, la voilà tout à coup disparue. C’est elle, cette fois, qui était emportée, par cette fameuse maladie qu’on dit souvent longue, mais qui parfois foudroie. Ses admirateurs ne s’en sont toujours pas remis.

Chanteuse, musicienne et comédienne argentine installée à Lausanne, Maria de la Paz fait partie de ces orphelins que Lhasa ne lâche pas. Depuis la disparition de la chanteuse américano-mexicaine, un rêve la poursuivait, qu’elle réalise enfin aujourd’hui: rendre hommage à cette artiste qui lui manque cruellement. Déjà en 2015, Maria de la Paz chantait Astor Piazzolla dans un spectacle qui a tourné partout en Suisse romande. Cette fois encore, elle est entourée de musiciens d’exception. Violon, trompette, contrebasse, basse ou batterie, la musique de Lhasa convoque de multiples instruments.

À la mise en scène, Lorenzo Malaguerra noue la gerbe avec le talent qu’on lui connaît, pour un voyage dans une poésie musicale qui n’a rien perdu de sa beauté.


Voir les infos pratiques

Un trou noir qui absorbe tout


Un trou noir qui absorbe tout

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Du 24 au 26 avril, le Théâtre Am Stram Gram devait présenter Nous dans le désordre, de Estelle Savasta, qui raconte l’histoire d’un adolescent qui décide de rester couché et de ne plus communiquer, déclenchant une foule de réactions dans son entourage.

La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine


La Guerre d’Espagne vue depuis la cuisine

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! Pour vous le faire encore davantage regretter, et vous distraire, leprogramme.ch donne la parole aux artistes et créateurs des spectacles annulés. Dans Frères, attendu au TMG du 25 au 29 mars 2020, la Cie Les Maladroits devait raconter la Guerre d’Espagne et son cortège d’atrocités avec du sucre et du café.

L’OSR avec Mahler et Piemontesi en 2020-2021


L’OSR avec Mahler et Piemontesi en 2020-2021

INTERVIEW. Steve Roger, directeur général de l’Orchestre de la Suisse Romande (OSR), présente la Saison 2020-2021. Celle-ci verra Jonathan Nott diriger notamment plusieurs oeuvres de Gustav Mahler.

Oser l’espoir en réalité augmentée


Oser l’espoir en réalité augmentée

INTERVIEW. Le directeur Aviel Cahn et la dramaturge Clara Pons présentent la saison 2020-2021 du Grand Théâtre de Genève. Photo: Pélleas et Mélisande, de Claude Debussy, à découvrir du 18 au 28 janvier 2021.

A la vivante mémoire de nos pères


A la vivante mémoire de nos pères

A LA DÉCOUVERTE DES BEAUX SPECTACLES QUE VOUS NE VERREZ PAS CE PRINTEMPS! leprogramme.ch donne la parole aux créateurs des spectacles annulés. Avec Partir, Jean-Daniel Piguet devait interroger l’humain face à la mort, du 15 au 26 juin au Grütli

LEPROGRAMME.CH EST SUR FACEBOOK


leprogramme.ch - facebook
leprogramme.ch - twitter

Les réseaux sociaux, nous on s’en sert pour vous offrir des places de spectacles ! A la Comédie de Genève, au Loup, au Poche, au Théâtre Am Stram Gram, à l’ADC...